La plage de Saidia a fait une victime

24 juin 2020 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les secours ont été appelés lundi après-midi pour porter assistance à trois jeunes emportés par les vagues sur la plage de Saidia. Seuls deux d’entre eux ont pu être ramenés sur la terre ferme.

Les éléments de la protection civile ont réussi à sauver deux jeunes emportés par les vagues. Le corps du troisième a été retrouvé un peu plus tard.

Les premiers éléments de l’enquête révèlent que les jeunes étaient venus profiter de la plage, avant même la date de réouverture annoncée par les autorités marocaines. Une erreur qui allait leur être fatale.

Les deux rescapés ont été conduits aux urgences, tandis que la dépouille de la victime a été déposée à la morgue de l’hôpital.

Sujets associés : Saidia - Noyade

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : elles violent le confinement et frôlent la noyade à Cabo negro

Deux jeunes femmes dont l’une est enceinte, ont frôlé le pire, dimanche dernier, en décidant de se baigner dans une plage de Cabo negro, en violation des mesures de l’état...

Mort d’un commissaire de police à Tanger

Un commissaire de police est décédé, ce vendredi 20 novembre, suite à la chute accidentelle de son véhicule dans le bassin de Tanger ville.

Taza sous le choc après la noyade de trois filles

Un événement malheureux est survenu, le mardi 23 juillet 2019, dans la province de Taza. Trois jeunes filles, de la même famille, sont mortes, par...

Nous vous recommandons

Saidia

Une villa à Saïdia louée à 200 dirhams par mois par un ancien maire

Un ancien président de la commune de Saïdia s’est offert une villa luxueuse qu’il loue à 200 DH par mois. Cette situation qui prévaut depuis une dizaine années n’a jamais fait l’objet d’une révision de la valeur...

Saïdia se fait belle pour les vacanciers

Saïdia, l’une des destinations privilégiées des touristes s’apprête à accueillir les estivants. La commune et les autres parties prenantes mobilisent des équipes dans le cadre de ces préparatifs.

Saïdia accueille un nouvel hôtel Radisson Blu

Le Radisson Hotel Group poursuit son plan de croissance et d’extension au Maroc avec l’ouverture de son 5ᵉ hôtel, le 2ᵉ Radisson Blu à Saïdia.

Saidia craint d’être délaissée par les MRE

Fermés depuis quelques mois en raison du coronavirus, les sites balnéaires de Saïdia et de Marchica se préparent à l’ouverture. Malgré toute la bonne volonté des autorités compétentes à proposer des offres alléchantes, ces sites pourraient perdre, dès la...

Des hôtels à Saïdia accueillent les Marocains rapatriés de Melilla (Vidéo)

Le Maroc procède, depuis ce vendredi 15 mai, au rapatriement de ses citoyens bloqués à Melilla depuis deux mois. Près de 500 Marocains devraient à terme être rapatriés avant d’être placés en quarantaine dans des...

Noyade

Une maman et son fils emportés par les eaux près d’Al Hoceima

Une femme subsaharienne et son fils de 5 ans, candidats à l’immigration clandestine, sont morts par noyade mardi 22 février, dans le naufrage du bateau de fortune qui les transportait.

La plage de Saidia a fait une victime

Les secours ont été appelés lundi après-midi pour porter assistance à trois jeunes emportés par les vagues sur la plage de Saidia. Seuls deux d’entre eux ont pu être ramenés sur la terre ferme.

Zagora : la dépouille d’un enfant repêchée dans un lac

Les éléments de la sûreté nationale de la ville de Zagora ont repêché jeudi, dans un lac près d’Oued Draâ, le corps d’un enfant de 11 ans disparu la veille pendant une baignade dans le lac.

La famille du petit Wadie, mort noyé à Murcie, tente en vain de rapatrier son corps au Maroc

Le petit Wadie, âgé de deux ans et demi, s’est noyé samedi à Los Narejos, sur les côtes de la région de Murcie. Sa famille, résidant à Paris et en vacances dans la région, cherche désespérément à rapatrier son corps au Maroc ou en France pour l’enterrer...

Le corps sans vie d’un Français retrouvé sur une plage de Ceuta

La Garde civile a retrouvé dimanche, sur une plage de Ceuta près de la frontière avec le Maroc, le corps sans vie d’un homme âgé d’environ 60 ans. Les autorités locales affirment qu’il détenait sur lui des papiers...