Maroc : elles violent le confinement et frôlent la noyade à Cabo negro

23 avril 2020 - 11h30 - Maroc - Ecrit par : K.B

Deux jeunes femmes dont l’une est enceinte, ont frôlé le pire, dimanche dernier, en décidant de se baigner dans une plage de Cabo negro, en violation des mesures de l’état d’urgence sanitaire.

Malgré la prolongation du confinement annoncée la veille par les autorités marocaines, les deux jeunes femmes n’ont pas hésité à défier l’état d’urgence, en prenant un bain en face de leur résidence balnéaire.

L’histoire aurait pu très mal se terminer pour elles, n’eût été la vigilance d’un voisin. Repêchées in extremis par ce dernier, elles ont finalement réussi à regagner la terre ferme.

Les deux femmes ont été conduites aux urgences, en attendant d’être poursuivies pour violation de l’état d’urgence sanitaire. En parallèle, une enquête a été ouverte par les services de police de Martil.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Cabo Negro - Noyade - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : la sœur d’une députée interpellée pour violation du confinement

Prise en flagrant délit pour non-respect du confinement, Iyehanidou Maelainine, sœur de la députée Amina Maelainine, a été placée en garde à vue à Tiznit le mercredi 8 avril 2020.

Espagne : Le Marocain qui a sauvé une femme de la noyade est-il un criminel ? (vidéo)

Ce 17 mars, un Marocain s’est porté au secours d’une vieille dame qui est tombée à l’eau, cela à Marbella, la sauvant de la noyade. C’était le héros du jour jusqu’à ce qu’on...

Zagora : la dépouille d’un enfant repêchée dans un lac

Les éléments de la sûreté nationale de la ville de Zagora ont repêché jeudi, dans un lac près d’Oued Draâ, le corps d’un enfant de 11 ans disparu la veille pendant une baignade...

Maroc : la justice ouvre une enquête pour violation du confinement

Suite aux violations du confinement dans les villes de Tanger, Tétouan, Fès et Salé, le parquet a décidé d’ouvrir une enquête.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.