Recherche

Espagne : Le Marocain qui a sauvé une femme de la noyade est-il un criminel ? (vidéo)

24 mars 2019 - 12h30 - Marocains du monde

© Copyright : DR

Ce 17 mars, un Marocain s’est porté au secours d’une vieille dame qui est tombée à l’eau, cela à Marbella, la sauvant de la noyade. C’était le héros du jour jusqu’à ce qu’on découvre qu’il venait d’être libéré après avoir payé une caution et qu’il est poursuivi dans une affaire de trafic de drogues dures. Qu’en penser ?

« Un homme libéré sous caution sauve une femme de la noyade à Puerto Banús », titre le site Diariosur. Et en effet, El Hossain El Haddad travaillait pour le chef d’un gang (sans le savoir, dit-il). A ce sujet, la même source affirme : « Hossain explique qu’il a été accusé de trafic de drogue après avoir été arrêté en même temps que l’homme pour lequel il travaillait, un homme handicapé dont il avait la charge et qui s’est révélé être le chef d’un gang de drogue ». Il est vrai qu’une histoire comme ça ne s’invente pas.

Par contre, l’acte héroïque ne souffre d’aucune équivoque. El Hossain El Haddad a bien sauvé une femme âgée de la noyade. Cette dernière est tombée à l’eau dans la marina de Puerto Banus, à Marbella, en Espagne, n’avait pas d’échelle qui pourrait lui servir à remonter et commençait à se noyer car ayant du mal à rester à flot. C’est là qu’El Haddad, passant par là, et à peu près sans une once d’hésitation, se déshabilla et se porta à son secours. Il parvint à l’amener jusqu’au pont d’un navire et les secours sont arrivés après quelques minutes.

A souligner qu’il y avait beaucoup de monde sur la marina mais que seul El Hossain assista cette personne en danger. Au sujet du temps que lui prit le fait de se déshabiller (sujet de critique possible), El Haddad déclara : Comme je suis un peu potelé, je pensais que les vêtements deviendraient lourds quand je serai mouillé et ne me laisseraient pas bien bouger ».

Le site précise que son patron est décédé en prison et que c’est sa femme qui a payé la caution pour qu’il puisse être libéré. Il doit se présenter devant le juge le 1er et le 15 de chaque mois jusqu’au jour du procès.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact