Recherche

En pleine crise financière, Autoroutes du Maroc sollicite l’aide de l’État

© Copyright : DR

2 juillet 2020 - 16h00 - Economie

La crise sanitaire liée au coronavirus a produit un impact négatif sur Autoroutes du Maroc (ADM) au point que la société a besoin de l’aide de l’État pour éponger sa dette. Tant la trésorerie annuelle de la société est en souffrance.

"Ce qui est important structurellement pour ADM n’est pas la perte du chiffre d’affaires, mais surtout l’engagement à honorer le service de la dette qui pèse lourdement sur la trésorerie annuelle. Sachant que le service de la dette constitue la sortie de cash la plus importante (3,6 milliards de DH pour 2020 et 3,1 milliards de DH pour 2021). ADM reste structurellement fragilisée par ce dernier", a déclaré Anouar Benazouz, le directeur général de l’entreprise dans une interview accordée à Médias 24.

À l’en croire, ADM mène plusieurs actions pour la restructuration de la dette. Mais "vu l’impact de la crise, ADM a besoin du soutien crucial de l’État pour honorer ses engagements sur le service de dette", affirme-t-il, ajoutant qu’il travaille avec l’État pour réduire l’impact de la crise sanitaire sur l’endettement. "Tout dépendra donc de la reprise du trafic sur le réseau, qui va sûrement prendre plusieurs mois avant le retour à la normale et bien évidemment de la reprise réelle de l’activité économique", souligne-t-il.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact