Nouveau financement international pour Autoroutes du Maroc

8 janvier 2021 - 23h20 - Economie - Ecrit par : G.A

le conseil d’administration de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) a approuvé le contrat de financement de la Banque européenne d’investissement (BEI). Il s’agit d’un prêt de 85 millions d’euro.

Dans un communiqué, l’ADM a souligné que ce contrat de financement sans garantie de l’État est une première et une grande preuve de confiance. En dehors de ce contrat, le Conseil d’Administration d’ADM, réuni le 25 décembre dernier sous la présidence de Abdelkader Amara, ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, a également approuvé le budget de la société pour l’année 2021.

Entre autres, les grandes lignes de ce budget, se penchent sur la réparation de 97 km de route, contre 70km en 2020. Il y a également un investissement de 1,376 MDH, principalement des actions reportées de 2020. Le budget prévoit aussi l’amélioration de la sécurité autoroutière et l’accélération du déploiement du plan d’automatisation de l’exploitation.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Prêt - Banque Européene d’Investissement - Autoroutes du Maroc (ADM) - Budget - Abdelkader Amara - Ministère de l’Equipement et du Transport

Aller plus loin

La construction de l’autoroute Tit Mellil-Berrechid lancée

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) annonce le lancement de l’appel d’offres relatif à la première phase du projet de Construction de l’autoroute Tit...

Autoroutes du Maroc s’adapte à l’état d’urgence

La Société nationale des autoroutes a adopté de nouvelles mesures relatives au port obligatoire de masque, afin de faire face au covid-19.

Les chantiers d’autoroutes du Maroc avancent à grands pas

Autoroutes du Maroc profite de la période du confinement, où la circulation est fluide, pour se lancer dans l’accélération des chantiers de construction et de maintenance des...

Autoroutes du Maroc : hausse du chiffre d’affaires

La Société des autoroutes du Maroc (ADM) a vu son chiffre d’affaires net d’impôts augmenter de 5,3 % pour se situer à 3,1 milliards de dirhams.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc édicte de nouvelles règles pour les trottinettes

Mohamed Abdeljalil, ministre des Transports et de la Logistique, veut réglementer l’utilisation des trottinettes et d’autres nouveaux moyens de transport.

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Autoroutes du Maroc : un nouveau projet passe mal

Anouar Benazzouz, directeur général de la Société nationale des autoroutes du Maroc, a annoncé le lancement d’un projet de reboisement des abords des autoroutes marocaines.

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

BTP : Le Maroc en mode « chantier permanent »

Le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) marocain est en plein essor. En 2024, l’investissement public dans ce domaine a connu une augmentation fulgurante de 56 % par rapport à l’année précédente, atteignant un montant de 64 milliards de...

Le Maroc vend ses navires aux enchères

Quelque 18 bateaux appartenant à la société de dragage Drapor qui s’est retrouvée en situation de liquidation judiciaire, sont actuellement mis en vente aux enchères dans les ports marocains, a annoncé Nizar Baraka, le ministre de l’Équipement et de...

Des erreurs sur les panneaux d’autoroutes marocaines

Le député Kamal Ait Mik, membre du groupe parlementaire du Rassemblement national des indépendants (RNI) à la Chambre des conseillers, a relevé des erreurs dans l’écriture des mots amazighs sur les panneaux de signalisation routière.

Tanger Med, un port hub pour l’Afrique d’ici 2030

Le Maroc poursuit sa stratégie portuaire à l’horizon 2030 avec Tanger Med comme référence. Le royaume a engagé une politique de développement de ports modernes et compétitifs.

Maroc : les autoroutes en chantier et les autoroutes à l’étude

Le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a annoncé une série de projets d’infrastructure visant à renforcer le réseau autoroutier national au Maroc. Ces projets devraient contribuer à améliorer la mobilité dans différentes régions du...