Recherche

Maroc : plus de 2.000 véhicules placés à la fourrière en une semaine

28 août 2018 - 15h20 - Société

© Copyright : DR

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) vient de diffuser les derniers chiffres sur la mortalité sur les routes marocaines et encore une fois ils sont en hausse.

Durant la semaine allant du 20 au 26 août, vingt-deux personnes ont été tuées et 1623 autres blessées, dont 81 grièvement, dans 1145 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain, fait savoir la DGSN dans un communiqué diffusé par la Map.

Les accidents ont été causés par le non-respect de la priorité, à l’inadvertance des conducteurs et des piétons, à l’excès de vitesse, au changement de direction sans signalisation, au défaut de maîtrise du véhicule, au changement de direction non autorisé, au non-respect du stop, à la conduite en état d’ivresse, au non-respect des feux de signalisation, à la circulation sur la voie gauche, à la conduite en sens interdit et au dépassement non autorisé, détaille-t-on.

Par ailleurs, les agents de police ont dressé 16.613 contraventions et rédigé 4183 procès-verbaux qui ont été soumis au parquet compétent, tandis que 12.430 amendes transactionnelles ont été acquittées, précise la DGSN faisant état de la mise en fourrière municipale de 2.114 véhicules, de la saisie de 1974 documents et du retrait de la circulation de 95 véhicules. En tout, la police a perçu 2.763.425 dirhams.

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact