Recherche

Pour éviter les départs vers le Maroc, le Polisario restreint les déplacements

© Copyright : DR

3 avril 2019 - 22h30 - Maroc

Au début il y avait un repenti du Polisario revenant à la mère-patrie, puis… douze autres, d’un coup. Et là on parle d’un dispositif de sécurité renforcé autour de camps. Et d’un sit-in des habitants.

L’information vient du site Le360 qui affirme : « Pas moins de 450 habitants de Tindouf ont observé, mercredi à partir de 11H20, un sit-in devant le siège du soi-disant « ministère sahraoui de l’intérieur », pour protester contre le durcissement par le secteur militaire algérien des mesures restrictives des déplacements vers la zone extra-muros ».

Ainsi l’étau aurait été resserré autour des camps pour sans doute limiter le nombre de retours au Maroc.

Le premier officier qui s’est présenté aux frontières, demandant bon accueil, ce 18 mars, a certes parlé de beaucoup d’autres sahraouis des camps qui voulaient revenir au Maroc. Et peu de temps après, 8 jours après pour être plus précis, 12 cadres du Polisario sont également « rentrés » au Maroc et ont été accueillis selon « les protocoles d’usage ».

Ce sit-in de ces 450 personnes viserait l’assouplissement des mesures restrictives de la liberté de mouvement et de déplacement vers la zone extra-muros. Une demande de plus de libertés, donc, en une conjoncture où cette demande signifie ce qu’elle signifie. Il est fort probable que beaucoup pensent encore à revenir au Maroc.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact