Pour ou contre la peine de mort ? Le débat fait rage au Maroc

10 octobre 2020 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

La communauté internationale célèbre ce 10 octobre, la journée mondiale de lutte contre la peine de mort. Depuis quelques années, le Maroc s’est engagé sur la voie de son abolition, même si des condamnations à la peine de mort ont été prononcées pour certains crimes.

Les associations de défense des droits de l’homme ne ratent aucune occasion de rappeler la nécessité de préserver la vie humaine. Ceux qui exigent la peine capitale pour les crimes aussi atroces que les viols et meurtres sur mineurs ne manquent pas d’arguments. Les écoles de pensée sur la peine de mort s’affrontent sans parvenir à faire pencher la balance d’un côté, rapporte Maroc Diplomatique.

Toujours est-il que pour la communauté internationale, le droit à la vie est l’un des principes sacrés reconnus par le système des droits de l’Homme. La journée mondiale de lutte contre la peine de mort est une sorte de pression que la communauté internationale exerce sur les États pour leur forcer la main.

Au Maroc, la question fait la une de la presse. Le viol et le meurtre de Adnane, un enfant de 11 ans à Tanger a fait resurgir le débat sur l’application ou non de cette disposition. Pendant que les internautes appellent à une condamnation à mort pour la cruauté de l’acte commis, le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et sa présidente jouent la carte du respect de la vie humaine, même celle de l’individu qui serait reconnu coupable du meurtre du jeune Adnane. Pour Amina Bouayach, il est important de suspendre l’exécution de la peine de mort, une phase importante dans la marche vers son abolition.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Peine de mort - Conseil national des droits de l’Homme (cndh) - Amina Bouayach

Aller plus loin

Maroc : un tribunal prononce la peine de mort

Un couple poursuivi pour homicide volontaire et mutilation du corps d’un mineur a été condamné mardi à la peine capitale par la chambre criminelle de premier degré près la Cour...

Maroc : Amina Bouayach plaide en faveur de l’abrogation de la peine de mort

La présidente du Conseil national des droits de l’homme (CNDH) a salué le combat que mènent les défenseurs des droits de l’homme, contre la peine de mort au Maroc. Lors d’une...

Peine de mort : le CNDH appelle le Maroc à voter en faveur du moratoire universel

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) continue ses actions pour l’abolition de la peine de mort. C’est dans cette optique qu’il a suggéré au Maroc de voter en faveur...

Maroc : nouveau plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort

Une rencontre virtuelle a réuni mardi les associations marocaines militant pour l’abolition de la peine de mort. Objectif : préparer le plaidoyer aux futurs élus en vue de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...