« Un séminaire avec les orangs-outans au Maghreb » : du racisme à la banque postale

27 janvier 2023 - 19h30 - France - Ecrit par : S.A

En France, les employés d’origine maghrébine de la banque postale sont victimes de racisme. Des messages lus dans un groupe WhatsApp montrent l’ampleur du phénomène.

Il ne fait pas bon d’être un employé d’origine maghrébine – surtout les subalternes – et de travailler à la banque postale. Tant les injures racistes pleuvent. En témoignent les messages racistes datant de 2018 qui ont refait surface en novembre 2022. « Après notre séminaire avec les orangs-outans puis dans la savane, je vous propose un séminaire au Maghreb : À la recherche de nos ATM (arrêts de travail pour maladie) style la chasse au trésor. Partantes ? Dépaysement et exotisme garantis… Mais nos demandes de rançon risquent de ne pas être prises en charge par LBP (la Banque postale) », commente dans un groupe Maghreb une cheffe hiérarchique faisant partie de cadres qui travaillent ou ont travaillé sur le site historique des Chèques postaux encore situé à la Source, l’un des quartiers populaires d’Orléans (45).

À lire : Un phénomène de « racisme systémique » dans la police française

« Il s’agit essentiellement d’une cheffe d’équipe et de la responsable de service du Centre de la relation et de l’expérience Client des chèques postaux », qui compte plus d’une soixantaine de salariés, explique à Street Presse un syndicaliste de Sud-PTT, une fédération de syndicats locaux français du secteur des activités postales et de télécommunications. À l’en croire, « les cadres, tout comme les victimes de ces discriminations, ont été parfaitement identifiées du simple fait qu’elles donnent des précisions suffisamment explicites, jusqu’à afficher leur identité derrière des pseudonymes fantoches. »

À lire : « Sale arabes » : des Marocains victimes de racisme aux Chantiers de l’Atlantique

Saisi par le syndicat Sud-PTT sur ces propos racistes et injurieux, direction a assuré qu’il y avait prescription et qu’il s’agissait d’échanges dans le cadre d’une messagerie à caractère privé avant de changer de fusil d’épaule. Elle a condamné les propos racistes, sexistes et dénigrants de ses cadres. Pas suffisant pour le syndicat qui exige le départ des deux cheffes de leurs postes à responsabilités. « Si la direction corrige le tir et ne se contente pas de créer une simple cellule d’écoute, nous sommes prêts à amender notre communiqué », confie le syndicaliste des Chèques postaux.

Sujets associés : France - Racisme - Maghreb - WhatsApp

Aller plus loin

France : SOS Racisme dévoile des discriminations en agence d’intérim

45 % des agences d’intérim en France acceptent de discriminer notamment les candidats d’origine étrangère à la demande de clients du BTP. C’est ce que révèle une enquête...

Le racisme institionnel aux Pays-bas, notamment envers les Marocains, dénoncé

Aux Pays-Bas, les étrangers dont ceux issus de la communauté marocaine, ont souvent dénoncé la discrimination et le racisme au sein de l’administration et même dans le milieu...

Un pâtissier d’origine maghrébine réussit en France malgré le racisme ordinaire

Arrivé en France à l’âge de 6 ans, un homme d’origine algérienne donne vie à sa passion et réussit se frayer un chemin dans un pays où il côtoie le racisme. Il s’en sert comme...

Un enseignant suspendu à Mantes-la-Jolie après des accusations racistes

La présidence de l’université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines a suspendu pour 30 jours un enseignant de l’IUT de Mantes-la-Jolie accusé de racisme envers les étudiants de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Racisme envers les musulmans : de nouveaux témoignages accablent Christophe Galtier

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, fait face à de graves accusations de discrimination et de harcèlement moral, avec un procès prévu dans dix jours.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.