Relations glaciales entre la Mauritanie et le Front Polisario

5 janvier 2020 - 11h20 - Monde - Ecrit par : S.A

La fin de règne du président Mohamed Ould Abdel Aziz, a ouvert une ère de tensions entre la Mauritanie et le Front Polisario.

A peine Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed el-Ghazouani a été élu président de la Mauritanie que les relations entre son pays et le Front Polisario se sont refroidies. Pour preuve, l’accueil de la délégation du Polisario, lors de l’investiture du nouveau président, n’a pas été des plus agréables, rapporte Mondafrique.

A la 74ème Assemblée générale de septembre 2019, le nouveau président avait abordé la plupart des conflits qui secouent certaines régions du monde, à l’exception du Sahara occidental. Depuis son élection à la magistrature suprême de son pays, les incidents au nord du Tiris Zemour, à proximité de la frontière algérienne, ne cessent de se multiplier, fait observer la même source. Dans le rang des victimes, se trouvent des Mauritaniens.

Autres faits marquants, le ministre mauritanien des Affaires étrangères, en poste sous Mohamed Ould Abdel Aziz, a marqué sa distance avec les représentants du Polisario. De même, la Représentation de la Mauritanie à Tindouf a été singulièrement réduite.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Polisario - Mauritanie - Sahara Marocain - Tindouf - Sahara Occidental

Aller plus loin

La Mauritanie renforce sa frontière avec le Sahara

La Mauritanie vient d’installer trois radars de surveillance près de la frontière avec le Sahara, dans la ville de Zouerate, à environ 700 kilomètres au nord de Nouakchott.

Le Polisario souhaite à nouveau bloquer Guerguerat

Entre vendredi soir et le samedi 26 septembre, plusieurs médias mauritaniens ont affirmé que le Polisario prévoit de s’installer dans la zone tampon située entre le Maroc et...

La Mauritanie renforce sa présence militaire à la frontière avec le Maroc

La Mauritanie a décidé de renforcer sa présence militaire à la frontière avec le Maroc afin d’éviter toute éventuelle incursion du Polisario sur son territoire.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.