Les retraits d’argent explosent : les Impôts en cause

9 novembre 2020 - 17h00 - Economie - Ecrit par : K.B

Le membre du Parti de l’Authenticité et de la Modernité, Abdelwahed El Messaoudi, a tiré la sonnette d’alarme sur une pratique anti bancaire au Maroc. Les Marocains ne font plus confiance à leurs banques et préfèrent garder leurs économies chez eux.

Lors d’une réunion de la Commission financière au parlement, le député a indiqué que la pandémie du Coronavirus a créé la panique chez les Marocains, qui se sont hâtés à vider leurs comptes bancaires.

S’adressant au ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed Benchaâboun, le Pamiste a souligné que "les banques se trouvent maintenant dans les maisons, les coffres-forts et les oreillers", signalant que les "Avis à Tiers Détenteur" (Saisie sur compte par les Impôts) et certaines sociétés anonymes ont contribué au retrait massif de liquidités.

En 2008, à la même période, un phénomène similaire avait eu lieu au Maroc, suite à la faillite de la banque internationale Lehmann Brothers. Un mouvement de retrait en masse avait été constaté au niveau de toutes les agences bancaires.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Banques - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Parlement marocain - Mohamed Benchaaboun

Aller plus loin

Avoir de l’argent liquide non déclaré est puni par la loi

Tout contribuable n’ayant pas opéré une régularisation volontaire de sa situation fiscale s’expose à des sanctions dans les limites de la loi. La Direction générale des impôts...

Craignant pour l’avenir, les Marocains mettent de l’argent de côté

La pandémie du covid−19 a bousculé les habitudes. La circulation fiduciaire a augmenté de 13 MMDH entre février et mars pour s’établir à 267 MMDH, soit six fois le montant...

Les MRE ont envoyé moins d’argent au Maroc

Le transfert des fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a connu un repli de 2,3%. Il se justifie par la crise sanitaire due au coronavirus qui a impacté plusieurs...

Maroc : les retraits d’argent explosent, les banques en difficulté

La pandémie de coronavirus et l’état d’urgence décrété ont provoqué la ruée des Marocains vers les banques, avec pour conséquence, des retraits massifs d’argent. Les banques...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : ces régions oubliées de l’internet

Lors d’un débat organisé par le Parti Authenticité et Modernité (PAM), Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’administration, a révélé la part du territoire marocain sans couverture internet.

Les Marocains pourraient partir à la retraite plus tard

Les députés de l’opposition ont adressé lundi une question orale au gouvernement, lui demandant quelles mesures il entend prendre pour réformer le régime de retraite.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Le dirham se renforce fortement face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,44% face à l’euro et s’est dépréciée de 0,69% vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 02 au 08 mai. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Maroc : une taxe de 30% sur les « Iphone »

Les députés de la majorité parlementaire désapprouvent l’augmentation de 2,5 % à 30 % des droits de douane sur les smartphones importés, prévue dans le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Certains plaident pour une taxe sur les téléphones de luxe,...

Bonne nouvelle pour les employés de banque au Maroc

Très bonne nouvelle pour les banquiers marocains qui verront, dès la prochaine fiche de paie, une augmentation de salaire.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Maroc : les discours radicaux dans les mosquées inquiètent

La députée du parti Fédération de la Gauche démocratique, Fatima Tamni, a interpelé le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, au sujet de l’exploitation des tribunes des mosquées pour diffuser des discours radicaux contre les...

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.