Le rouge à lèvres magique 100% marocain qui affole les stars

1er janvier 2015 - 20h44 - Maroc - Ecrit par : L.A

Un rouge à lèvres "magique" made in Maroc fait fureur chez les stars. Sara Carbonero, Eva Gonzalez, Vanessa Romero et de nombreuses fashionistas en sont folles.

Ce rouge à lèvres, fabriqué à base d’huile d’argan et de henné, tient de 24 à 48 heures ! Une petite révolution dans le monde de la cosmétique.

Son surnom de "rouge à lèvres magique" il le doit à sa capacité de changer de couleur en fonction de la température des lèvres, tout en restant naturel. Et grâce à l’huile d’argan, ce rouge à lèvres est également hydratant à souhait.

Mais ce n’est pas tout. Ce rouge à lèvres est aussi magique de part son prix. Vendu dans les souks au Maroc, il coûte moins d’un euro ! Sur internet, il est disponible à un prix variant de 6 à 10 euros.

Certaines grandes marques se sont d’ailleurs déjà emparées de ce petit bijou marocain afin de commercialiser leur propre version.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Femme marocaine - Huile d’argan - Huile d’olive

Aller plus loin

Petits secrets de beauté des Marocaines

Les Marocaines sont mondialement connues pour leur rituels de beauté, notamment à base d’huile d’argan. Mais les Marocaines ont bien plus d’astuces beauté. Découverte !

Comment est produite l’huile d’Argan ? (vidéo)

Qu’elle soit cosmétique ou alimentaire, l’huile d’argan est aujourd’hui utilisée dans le monde entier mais seulement produite au Maroc. Adulée par les stars, cette huile...

Kourtney Kardashian se tourne vers le Maroc pour sa ligne de produits naturels

La star de téléréalité Kourtney Kardashian, 43 ans, et son époux, le batteur du groupe de rock Blink-182, Travis Barker, 46 ans ont lancé une gamme de produits entièrement...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Maroc : Les femmes toujours "piégées" malgré des avancées

Le Maroc fait partie des pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord qui travaillent à mettre fin aux restrictions à la mobilité des femmes, mais certaines pratiques discriminatoires à l’égard des femmes ont encore la peau dure. C’est ce...

L’actrice Malika El Omari en maison de retraite ?

Malika El Omari n’a pas été placée dans une maison de retraite, a affirmé une source proche de l’actrice marocaine, démentant les rumeurs qui ont circulé récemment sur les réseaux sociaux à son sujet.

« Épouse-moi sans dot » : un hashtag qui fait polémique au Maroc

Le hashtag « Épouse-moi sans dot » qui s’est rapidement répandu sur les réseaux sociaux ces derniers jours, a suscité une avalanche de réactions au Maroc. Alors que certains internautes adhèrent à l’idée, d’autres la réprouvent fortement.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

« Tu mourras dans la douleur » : des féministes marocaines menacées de mort

Au Maroc, plusieurs féministes, dont des journalistes et des artistes, font l’objet d’intimidations et de menaces de mort sur les réseaux sociaux, après avoir appelé à plus d’égalité entre l’homme et la femme dans le cadre de la réforme du Code de la...

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.