Voilà pourquoi le film exodus a été interdit au Maroc

28 décembre 2014 - 13h41 - Culture - Ecrit par : Bladi.net

Bénéficiant d’une forte campagne de promotion au Maroc, le film Exodus : Dieux et rois de Ridley Scott, a finalement été interdit au Maroc. Voici pourquoi !

De nombreux exploitants de salles de cinéma ont été surpris de recevoir un appel téléphonique de la part du Centre cinématographique marocain (CCM), organe régissant le cinéma au Maroc pour leur demander de retirer du péplum de leurs salles. D’abord verbale, cette interdiction est finalement devenue écrite et officielle.

Il est reproché au film de faire une représentation humaine de Dieu, chose interdite en Islam.
« le film Exodus personnifie dieu en un enfant dans une scène où il communique la révélation à Moise », écrit le CCM dans son courrier. Cette interdiction serait venue du ministre de la communication Mustapha El Khalfi.

Pour ceux qui voudraient tout de même outrepasser cette censure, il est possible de se procurer le film en version piratée dans de nombreux souks au Maroc. Mais ça c’est une autre histoire !

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Cinéma - Religion - Censure - Centre cinématographique marocain (CCM) - Mustapha El Khalfi

Aller plus loin

Le Conseil supérieur des oulémas dénonce et rejette le film « Sayidat Al Jannah »

Pour « falsification flagrante de l’histoire de l’Islam », le Conseil supérieur des oulémas condamne et rejette fermement le contenu du film « Sayidat Al Jannah » (La Dame du...

Buzz l’Éclair au Maroc : censure ou pas censure ?

Interdit dans plusieurs pays arabes, le dessin animé Buzz l’Éclair, produit par les studios Disney, n’a pas été censuré au Maroc au grand mécontentement des conservateurs.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.

Du nouveau sur le film Gladiator 2 tourné en partie au Maroc

Après une suspension due à la grève des acteurs de cinéma d’Hollywood, le tournage du film américano-britannique Gladiator à Malte reprend bientôt. Une partie du film a été déjà tournée à Ouarzazate, au Maroc.

Chaâbane débute ce dimanche, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1445 de l’hégire correspond au dimanche 11 février 2024, a annoncé samedi le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Gladiator 2 en tournage au Maroc dévoile son casting

Le casting de Gladiator 2 qui sera bientôt en tournage à Ouarzazate, au Maroc et dont la sortie est prévue le 22 novembre 2024, vient d’être dévoilé.

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.

Le Maroc inaugure la première synagogue universitaire du monde arabe

L’Université polytechnique Mohammed VI (UM6P) a inauguré une synagogue universitaire, une première au Maroc et dans le monde arabe. Le lieu de culte, situé à côté de sa nouvelle mosquée, reflète la coexistence des religions au Maroc.

Le film « Zanka Contact » contraint de supprimer une chanson d’une pro-Polisario

Suite à l’interdiction de diffusion « au niveau national et international » du film Zanka Contact, les producteurs se sont pliés aux exigences de l’organe régulateur, annonçant la suppression de la musique à polémique.

Adil El Arbi et Bilall Fallah ont tenté de « pirater » Batgirl, leur propre film

Les réalisateurs belgo-marocains Adil El Arbi et Bilall Fallah racontent avoir tenté de pirater « Batgirl », leur propre film, lorsqu’ils ont appris que le studio Warner a annulé sa sortie.

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.