Recherche

Nabil Ayouch appelle l’Etat à assurer la protection des actrices de son film

30 mai 2015 - 13h30 - Société

La réalisateur du film Much Loved, Nabil Ayouch, a appelé les autorités à assurer la protection des actrices de son film, après que celles-ci ont reçu des menaces de mort soit par téléphone soit sur les réseaux sociaux.

Réagissant à la radio face aux critiques acerbes contre Zine li fik, le réalisateur a appelé les Marocains à ne pas juger le film et à ne pas tirer de conclusions hâtives avant de l’avoir vu, accusant au passage les autorités d’avoir interdit le film sans même l’avoir visionné.

Pour Ayouch, les extraits diffusés sur YouTube ne reflètent pas l’histoire sur laquelle est basé le film. Il a en outre affirmé qu’il n’a pas reçu de subventions de la part du Centre cinématographique marocain et qu’il a produit lui même Much Loved.

Much loved (en arabe Zine li fik ou la beauté qui est en toi) raconte l’histoire de quatre prostituées vivant à Marrakech. Ce film a été interdit de sortie au Maroc par une décision du ministre de la communication.

Dès la publication d’extraits, l’actrice principale du film, Loubna Abidar, s’est exprimée sur son compte Facebook pour faire part de menaces de morts par téléphone à son encontre.

Un avis ? un commentaire?

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact