La police marocaine exemptée de contrôle de vitesse

7 juin 2024 - 11h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le gouvernement s’apprête à adopter un nouveau projet de décret visant à exempter les véhicules de la police, de la gendarmerie et des forces auxiliaires de l’obligation d’installation d’un dispositif de mesure de vitesse.

Cette mesure, qui suscite déjà des interrogations, vise à « réagir à l’apparition de nouveaux moyens de transport sur la voie publique, et à l’utilisation de systèmes d’aide à la conduite avancés pour garantir une conduite sécurisée », comme le souligne la note de présentation du projet de décret.

Outre l’introduction de modifications aux procédures administratives au sein de l’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA), le texte propose de dispenser les véhicules des forces de l’ordre de l’obligation d’être équipés d’un dispositif de mesure de la vitesse et du temps de conduite.

A lire : Des radars « nouvelle génération » sur les routes marocaines

Cette disposition concerne notamment les véhicules de la police, de la gendarmerie royale et des forces auxiliaires. Pour rappel, l’article 70 du décret en vigueur stipule que les véhicules de transport de marchandises de plus de 3,5 tonnes et les véhicules de transport de personnes de plus de neuf places doivent obligatoirement être équipés d’un tel dispositif.

L’article 71 du même décret précise déjà les types de véhicules exemptés de cette obligation, notamment ceux dédiés à la coordination du transport ferroviaire et routier, aux travaux publics, à l’apprentissage de la conduite ou encore les véhicules agricoles.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Police marocaine - Gendarmerie Royale - Routier

Aller plus loin

Routes : un chantier titanesque attend le Maroc

Bien qu’il soit en avance par rapport à ses pairs quant à la densité des routes revêtues, selon une analyse de la banque mondiale, le Maroc veut adopter une nouvelle stratégie...

Des erreurs sur les panneaux d’autoroutes marocaines

Le député Kamal Ait Mik, membre du groupe parlementaire du Rassemblement national des indépendants (RNI) à la Chambre des conseillers, a relevé des erreurs dans l’écriture des...

Maroc : Vaste mouvement de nominations au sein de la police

Abdellatif Hammouchi, directeur général de la Sûreté nationale, a procédé à une série de nominations importantes dans le cadre de la stratégie de consolidation du principe de...

Autoroutes du Maroc sous le feu des critiques

De nombreux Marocains sont mécontents de la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM). À l’origine de ce mécontentement, la mauvaise qualité des aires de repos et de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Taxis contre Indrive : quand la rue marocaine devient un ring

La Coordination nationale et le Bureau régional de l’Organisation nationale pour les droits humains et la défense des libertés au Maroc appellent les autorités responsables du secteur des transports à trouver des solutions efficaces pour résoudre le...

Maroc : Vaste mouvement de nominations au sein de la police

Abdellatif Hammouchi, directeur général de la Sûreté nationale, a procédé à une série de nominations importantes dans le cadre de la stratégie de consolidation du principe de rotation des postes de responsabilité et de promotion de jeunes compétences...

MRE : Vacances gâchées par des tracasseries administratives

C’est avec un sentiment mêlé de lassitude et de colère que les Marocains résidant à l’étranger (MRE) vont commencer à débarquer dans les ports marocains dans les prochains jours.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Autoroutes du Maroc sous le feu des critiques

De nombreux Marocains sont mécontents de la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM). À l’origine de ce mécontentement, la mauvaise qualité des aires de repos et de la cherté de leurs produits et services.

Le Maroc lance un renouvellement généralisé des bus

Le ministère du Transport et de la Logistique annonce la création de deux programmes de renouvellement du parc de transport routier au cours des exercices 2024, 2025 et 2026.

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.