Des erreurs sur les panneaux d’autoroutes marocaines

18 janvier 2024 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le député Kamal Ait Mik, membre du groupe parlementaire du Rassemblement national des indépendants (RNI) à la Chambre des conseillers, a relevé des erreurs dans l’écriture des mots amazighs sur les panneaux de signalisation routière.

Dans une question orale adressée à la ministre de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, Ghita Mezzour, le parlementaire a indiqué que la traduction erronée des mots amazighs sur les panneaux de signalisation routière nuit à la culture amazighe.

À lire : Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Selon Ait Mik, ces erreurs qui se glissent dans les traductions sur ces panneaux portent atteinte à la promotion de la culture et de la langue amazighes, appelant l’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) à prendre ses responsabilités.

À lire : Maroc : les prénoms amazighs encore refusés, des militants fustigent l’interdiction

La traduction des mots amazighs sur les panneaux de signalisation a été réalisée par le ministère de la Transition numérique, en collaboration avec l’IRCAM et des traducteurs professionnels, a répondu Ghita Mezzour, assurant que cet organisme est associé à tous les programmes de promotion de la culture et de la langue amazighes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Amazigh - Autoroutes du Maroc (ADM) - Autoroutes marocaines - Ghita Mezzour

Aller plus loin

Autoroute Tanger Med, attention danger !

Les usagers de la route réclament la sécurisation de l’autoroute menant au port de Tanger Med où de nombreux cas d’accident continuent d’être enregistrés.

Autoroutes du Maroc : un nouveau projet passe mal

Anouar Benazzouz, directeur général de la Société nationale des autoroutes du Maroc, a annoncé le lancement d’un projet de reboisement des abords des autoroutes marocaines.

Maroc : les prénoms amazighs encore refusés, des militants fustigent l’interdiction

La commune d’Ait Sedrate Jbel Soufla dans la province de Tinghir a finalement accepté d’enregistrer les prénoms amazighs sur ses registres de l’état civil. Une victoire pour le...

L’autoroute Tanger Med : un danger pour les automobilistes

L’état de dégradation de l’autoroute menant au port de Tanger Med où de nombreux cas d’accident continuent d’être enregistrés préoccupe la députée du groupe parlementaire du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Autoroutes du Maroc : succès pour le Pass Jawaz

En 2022, la société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a connu une forte progression dans les ventes de son produit phare, le Pass Jawaz, avec 230 153 unités écoulées.

Maroc : de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch franchit de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh, mais des efforts considérables restent à fournir pour que la langue retrouve sa place qui lui est échue.

Le Groupe Barid Al-Maghrib promeut la langue amazighe

Le Groupe Barid Al-Maghrib entend intégrer la langue amazighe dans ses services. Dans ce sens, il a signé une convention de partenariat avec l’Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM).

Plus de 90 000 fonctionnaires marocains payés à ne rien faire

La ministre déléguée auprès du chef du gouvernement chargée de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, Ghita Mezzour, n’a pas souhaité ouvrir une enquête sur le scandale des fonctionnaires fantômes, estimés à plus de 90 000 dans...

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Le Maroc facilite la vie aux investisseurs

À compter de l’année prochaine, le nombre de documents requis pour le traitement des dossiers d’investissement au Maroc sera réduit de près de la moitié.

Maroc : 217 personnes interpellées grâce à la ligne téléphonique anti-corruption

Lancée il y a trois ans, la ligne téléphonique anti-corruption du Ministère public reçoit plus de 100 appels par jour, selon Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’Administration.

Nouvel an amazigh au Maroc : ce sera le 14 janvier

La date du nouvel an Amazigh au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être définie par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et ce sera le 14 janvier. Ce jour sera donc chômé et payé.

Le Maroc simplifie encore plus les procédures administratives

Le gouvernement entend simplifier et digitaliser prochainement quelque 2500 procédures. C’est ce qu’a déclaré Ghita Mezzour, ministre de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, à la Chambre des représentants.

Autoroutes du Maroc : nette progression des recettes au premier semestre

À fin juin 2022, Autoroutes du Maroc (ADM) ont affiché près de 2 milliards de dirhams de chiffre d’affaires, soit une progression de 10 % par rapport à la même période en 2019, selon les indicateurs trimestriels.