Bank Al-Maghrib sommée d’intégrer l’amazighe sur les billets de banque

7 août 2023 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

L’Assemblée mondiale amazighe (AMA) demande à Bank Al-Maghrib de se conformer à la Constitution et à la loi organique relative à l’officialisation de l’amazigh et d’intégrer cette langue sur les billets de banque et les pièces de monnaie.

L’AMA vient de saisir le wali de Bank Al-Maghrib pour demander l’intégration de la langue amazighe à travers la graphie tifinagh sur les pièces et les billets de banque, rapporte le quotidien Assabah. Le parlement avait abordé la question il y a quelques années, lors du vote de la nouvelle loi portant statut de Bank Al-Maghrib, et décidé de surseoir à l’inscription du Tifinagh sur les billets de banque et les pièces de monnaie, en attendant l’adoption de la loi relative à l’officialisation de la langue amazighe.

À lire : Maroc : de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh

La loi organique relative à l’officialisation de l’amazighe étant désormais promulguée, Bank Al-Maghrib devrait s’y conformer, estime Rachid Raha, le président de l’AMA, soulignant que son refus d’intégrer cette langue dans les billets de banque et les pièces de monnaie constituerait une violation de la Constitution et de la loi organique dont l’article 22 est clair sur la question : « Sont insérées en langue amazighe, à côté de la langue arabe, les mentions portées sur les pièces de monnaie et billets de banque, les timbres postaux et les sceaux des administrations publiques ».

À lire : Le Groupe Barid Al-Maghrib promeut la langue amazighe

Dans sa lettre, Rachid Raha accuse le wali de l’institution bancaire de « négligence », l’invitant à œuvrer pour l’intégration de la langue amazighe sur les pièces et les billets de banque, ainsi que sur l’ensemble de la signalétique au siège et au sein des succursales de la Banque Centrale, notamment les écriteaux, pancartes, plaques de signalisation, et façades du siège à Hay Riyad et de l’ancien siège à Rabat.

Sujets associés : Amazigh - Lois - Bank Al-Maghrib (BAM)

Aller plus loin

Le Groupe Barid Al-Maghrib promeut la langue amazighe

Le Groupe Barid Al-Maghrib entend intégrer la langue amazighe dans ses services. Dans ce sens, il a signé une convention de partenariat avec l’Institut Royal de la Culture...

Maroc : de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch franchit de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh, mais des efforts considérables restent à fournir pour que la langue retrouve sa...

Des erreurs sur les panneaux d’autoroutes marocaines

Le député Kamal Ait Mik, membre du groupe parlementaire du Rassemblement national des indépendants (RNI) à la Chambre des conseillers, a relevé des erreurs dans l’écriture des...

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham prend de la valeur face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,09 % face à l’euro et de 2,20 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 05 au 11 janvier 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : les nouveaux billets et pièces de monnaie dévoilés

Les nouveaux billets de banque et pièces de monnaie émis par Bank Al-Maghrib (BAM) sont entrés en circulation ce vendredi 24 novembre 2023.

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...

Maroc : hausse vertigineuse des faillites d’entreprises

Une « hausse vertigineuse » du nombre de défaillances d’entreprises devrait toucher le Maroc, selon Allianz Trade, leader mondial de l’assurance-crédit.

Maroc : les virements bancaires instantanés effectifs en 2023

Les derniers tests sont en cours pour permettre une réception instantanée des virements bancaires pour les particuliers et les entreprises au Maroc. Le déploiement général de ce système est prévu début 2023.

Le dirham se redresse face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,16 % face à l’euro et de 0,26 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 15 au 21 septembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham maintient sa hausse face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,58 % face à l’euro et s’est dépréciée de 0,23 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 4 au 10 mai 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham perd de la valeur face à l’euro

Le dirham marocain a perdu de 0,78% face au dollar américain et de 0,48% vis-à-vis de l’euro, durant la période allant du 14 au 20 septembre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Voici le profil des Marocains qui s’endettent le plus

Bank Al-Maghrib a analysé le profil des Marocains qui recourent le plus aux crédits à la consommation et à l’habitat, sur la base des critères de l’âge, du revenu, de la catégorie socio-professionnelle et du lieu de résidence.

Maroc : les prix de l’immobilier en hausse au premier trimestre 2023

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a enregistré au premier trimestre 2023 une hausse de 0,8 %, en glissement annuel, selon Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).