Maroc : de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh

16 janvier 2023 - 13h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch franchit de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh, mais des efforts considérables restent à fournir pour que la langue retrouve sa place qui lui est échue.

En annonçant le 10 janvier le lancement de son plan d’action pour concrétiser l’officialisation de l’Amazigh lors d’une cérémonie organisée par le ministère de la Transition numérique en partenariat avec l’Institut Royal de la Culture amazighe (IRCAM) à Khémisset, le chef du gouvernement Aziz Akhannouch a affiché la volonté de son équipe de donner un coup d’accélérateur à ce chantier. « Grâce aux efforts du gouvernement actuel, nous assistons à des manifestations de pérennisation de l’activation du caractère officiel de l’Amazigh comme stipulé dans la constitution de 2011, en lien avec la vision volontariste du roi », a-t-il dit. Pour concrétiser ce projet que les Marocains appellent de tous leurs vœux, le gouvernement a élaboré une stratégie axée sur 25 chantiers couvrant à la fois l’administration et les services publics, l’enseignement, la justice, la culture ou encore la presse audiovisuelle.

À lire : Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Interrogé par le quotidien arabophone Assabah, un acteur de la société civile a salué les annonces faites par le chef du gouvernement. Rappelant qu’il y a plus de 20 ans qu’un dahir royal a acté la création et l’organisation d’un institut dédié à la culture amazighe (l’Institut Royal de la Culture Amazighe, NDLR), plus de 10 ans que la Constitution de 2011 a officialisé l’amazigh et que la loi officialisant l’amazigh date d’il y a cinq ans, il appelle le gouvernement actuel à ne pas oublier la nécessité d’organiser un débat national sur les questions liées à ce vaste chantier, au cours duquel les différentes stratégies qui s’imposent pour le renforcement de l’usage de cette langue pourront être conçues et mises en place.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Amazigh - Aziz Akhannouch

Aller plus loin

Maroc : les prénoms amazighs encore refusés, des militants fustigent l’interdiction

La commune d’Ait Sedrate Jbel Soufla dans la province de Tinghir a finalement accepté d’enregistrer les prénoms amazighs sur ses registres de l’état civil. Une victoire pour le...

Le Roi Mohammed VI instaure le Nouvel An Amazigh comme jour férié au Maroc

Le Nouvel An Amazigh sera désormais un jour férié officiel au Maroc, selon une décision qui vient d’être prise par le roi Mohammed VI.

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les...

Le Congrès mondial amazigh en colère contre Aziz Akhannouch

Le Congrès mondial amazigh reproche à Aziz Akhannouch d’exploiter l’identité amazighe comme une façade folklorique pour marquer des points politiques pour son parti et à son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des erreurs sur les panneaux d’autoroutes marocaines

Le député Kamal Ait Mik, membre du groupe parlementaire du Rassemblement national des indépendants (RNI) à la Chambre des conseillers, a relevé des erreurs dans l’écriture des mots amazighs sur les panneaux de signalisation routière.

Maroc : une «  reconstruction rapide  » avec «  tous les moyens  »

Le chef du gouvernement marocain Aziz Akhannouch a déclaré que le royaume « utilisera tous ses moyens » dans la phase de « reconstruction rapide » des dégâts causés par le violent et meurtrier séisme qui a frappé la province d’Al Haouz dans la nuit du...

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Entre droits des MRE et échange de renseignements fiscaux : le dilemme du gouvernement marocain

Le gouvernement d’Akhannouch revient sur les deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Par la voix de son porte-parole, Mustapha Baïtas, il rassure une fois de plus les MRE.

Aziz Akhannouch a perdu 200 millions de dollars en 7 mois

La crise touche également les milliardaires. Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, l’une des plus grandes fortunes du pays, a perdu quelque 200 millions de dollars en 7 mois.

La salaire minimum augmente de 5% au Maroc

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un décret portant augmentation immédiate du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du Salaire minimum agricole garanti (SMAG) en accord avec les négociations menées avec les syndicats.

Maroc : remaniement ou pas remaniement ?

L’éventualité d’un remaniement ministériel agite l’opinion publique marocaine. Aziz Akhannouch prépare-t-il un réajustement de son équipe ?

L’Espagne « humiliée » par le Maroc, selon José Maria Aznar

L’ancien président du gouvernement espagnol, José María Aznar, a déploré jeudi à Séville le fait que Mohammed VI n’ait pas reçu Pedro Sanchez à son arrivée à Rabat, considérant cet acte du Maroc comme une « humiliation ».

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.