Le dictionnaire de la langue amazighe disponible gratuitement

4 mai 2022 - 06h20 - Culture - Ecrit par : G.A

Le dictionnaire de la langue amazighe est disponible en version mobile, vient d’indiquer l’Institut Royal de la Culture Amazighe (Ircam).

« Après le succès de sa version web, l’application vient répondre aux attentes du public du mobile en mettant à leur disposition un lexique trilingue : en amazigh, français et arabe », précise l’Institut Royal de la Culture Amazighe, à l’origine de ce dictionnaire dans un communiqué.

À lire : Un nouveau plaidoyer pour la reconnaissance du nouvel an amazigh

Le Dictionnaire de la langue amazighe est téléchargeable sur PlayStore. L’Ircam assure que le document présente de nombreux avantages qui rendent sa lecture simple et plaisante et assistée.

À lire : Maroc : de nouveaux manuels en préparation pour la langue amazighe

Le dictionnaire de la langue amazighe regroupe une dizaine d’auteurs et contient quelque 13 674 entrées en caractère tifinagh, et 40 549 équivalents.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Amazigh - Ircam - Patrimoine

Aller plus loin

Maroc : appel à déclarer férié le jour du Nouvel an amazigh

Quelque 45 ONG marocaines et de la diaspora demandent au roi Mohammed VI de déclarer férié le « Yennayer » ou Nouvel an amazigh, célébré le 13 janvier de chaque année.

MRE : l’envie de parler l’arabe, malgré les moqueries de sa famille

De nombreux enfants issus de l’immigration au Québec, comprennent la langue de leurs parents, mais sont incapables de la parler. C’est le cas de Hind Obad, d’origine marocaine,...

La langue et la culture amazighes au lycée Descartes de Rabat

Les programmes du lycée Descartes de Rabat vont s’enrichir avec l’enseignement de la langue et de la culture amazighes. La cérémonie inaugurale de collaboration dans ce domaine...

Maroc : de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch franchit de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh, mais des efforts considérables restent à fournir pour que la langue retrouve sa...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.

Maroc : moins de français dans les administrations

Les Marocains souffrent de la prédominance de la langue française dans les transactions informatiques des administrations marocaines. Tel est le constat fait par le groupe parlementaire du Rassemblement national des Indépendants (RNI), qui appelle la...

Le Groupe Barid Al-Maghrib promeut la langue amazighe

Le Groupe Barid Al-Maghrib entend intégrer la langue amazighe dans ses services. Dans ce sens, il a signé une convention de partenariat avec l’Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM).

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Maroc : appel à déclarer férié le jour du Nouvel an amazigh

Quelque 45 ONG marocaines et de la diaspora demandent au roi Mohammed VI de déclarer férié le « Yennayer » ou Nouvel an amazigh, célébré le 13 janvier de chaque année.

Des erreurs sur les panneaux d’autoroutes marocaines

Le député Kamal Ait Mik, membre du groupe parlementaire du Rassemblement national des indépendants (RNI) à la Chambre des conseillers, a relevé des erreurs dans l’écriture des mots amazighs sur les panneaux de signalisation routière.

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a été présidée par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

Nouvel an amazigh au Maroc : ce sera le 14 janvier

La date du nouvel an Amazigh au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être définie par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et ce sera le 14 janvier. Ce jour sera donc chômé et payé.

La chanteuse Fatima Tabaamrant menacée par un salafiste

Alors qu’elle fait l’objet d’attaques verbales de la part d’un prédicateur salafiste, l’icône de l’art amazigh, Fatima Tabaamrant, ancienne députée RNI, vient de recevoir le soutien du parti d’Aziz Akhannouch.

Le Roi Mohammed VI instaure le Nouvel An Amazigh comme jour férié au Maroc

Le Nouvel An Amazigh sera désormais un jour férié officiel au Maroc, selon une décision qui vient d’être prise par le roi Mohammed VI.