Sahara : les sénateurs français font pression sur Emmanuel Macron

13 août 2023 - 15h30 - France - Ecrit par : S.A

Alors que des pays européens comme l’Espagne et l’Allemagne ont reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara, la France hésite à franchir le pas. Dans une lettre ouverte adressée au président Emmanuel Macron, les sénateurs français évoquent « les atermoiements français » sur la question.

« Au Maroc, les atermoiements français sur le Sahara (alors que l’Espagne et l’Allemagne ont reconnu la souveraineté marocaine) et la politique d’équilibriste du Quai d’Orsay avec l’Algérie poussent le Palais Royal à chercher ailleurs qu’à Paris des partenaires militaires ou économiques », écrivent les sénateurs français dans cette lettre ouverte, démontrant que la France disparait progressivement du continent africain. « Aujourd’hui le Niger, hier le Mali, la Centrafrique, le Burkina Faso ont rejeté la France, les forces françaises, les entreprises françaises. À nos dépens, après l’échec de l’opération Barkhane, voilà les milices Wagner, peu sourcilleuses des Droits humains ou de démocratie, mais parfaitement disponibles pour tous les dictateurs ou les dirigeants se maintenant au pouvoir en coalisant leurs populations contre l’ancienne ‘puissance coloniale’ », font-ils remarquer.

À lire :Sahara : le Maroc fait pression sur la France

Ils souligneront que ce mouvement en Afrique subsaharienne « se propage avec des manifestations et des actes anti-français jusque dans les pays réputés proches de nous, comme la Côte d’Ivoire ou le Sénégal. En Afrique du Nord, que de déconvenues là aussi. » Les relations entre la France et l’Algérie ne sont pas aussi au beau fixe. « Le Président Abdelmadjid Tebboune, parvenu au pouvoir dans des conditions difficiles du fait du Hirak, fait souffler le chaud et le froid, parlant parfois de rapprochement et d’une visite officielle (régulièrement déprogrammée) et parfois du ‘Grand Satan’ français responsable de tous les maux du peuple algérien. » Situation similaire en Tunisie. « En Tunisie, l’erratique Président Kaïs Saïed se tourne quant à lui alternativement vers les États-Unis, l’Union européenne, le monde arabe, et de moins en moins vers la France qui n’a plus un rôle privilégié », font savoir les sénateurs français.

À lire :Le Maroc exige une prise de position de la France sur le Sahara

Déplorant qu’ils soient qualifiés « des nostalgiques de Savorgnan de Brazza, de la Françafrique », ces élus français assurent qu’ils ne rêvent pas « de l’Afrique Occidentale Française ou de l’Afrique Équatoriale Française », car « l’ère Foccart est totalement révolue. » Ils disent ne pas comprendre « l’évolution de la politique française en Afrique tant sur le plan militaire, que sur la notion de codéveloppement ou sur la coopération culturelle et linguistique. » Selon eux, « aujourd’hui, la Françafrique d’hier est remplacée par la Russafrique militaire, par la Chinafrique économique ou l’Américafrique diplomatique ». « Et que dire, malheureusement, de la régression de la Francophonie par rapport à la langue anglaise ? », questionnent les sénateurs français.

À lire :Le Maroc, Israël et le Sahara : Eric Ciotti appelle la France à agir

Et de demander au président Emmanuel Macron : « n’est-il pas temps de remettre à plat notre vision de l’Afrique et de son lien avec la France ? Vous en avez eu, à plusieurs reprises l’intention… Il en est probablement temps, alors que l’Afrique, continent ami, ne semble plus comprendre la France, et conteste de plus en plus son rôle et sa présence. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Allemagne - France - Espagne - Sahara Marocain - Emmanuel Macron

Aller plus loin

Emmanuel Macron veut « repenser » le partenariat de la France avec le Maroc

Le président français Emmanuel Macron estime qu’il est temps de « repenser très profondément » le partenariat de la France avec le Maroc et le reste du Maghreb et de la...

Le Maroc, Israël et le Sahara : Eric Ciotti appelle la France à agir

Éric Ciotti, président des Républicains, s’est félicité lundi de la décision d’Israël de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara. Il a exprimé sur Twitter que la...

Éric Ciotti se dit prêt à reconnaître la marocanité du Sahara s’il était au pouvoir (vidéo)

Dans une interview, le député des Alpes-Maritimes Éric Ciotti, président du parti des Républicains, a réitéré son soutien à la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le...

Maroc- France : Brigitte Macron joue la médiatrice

La France cherche à se réconcilier avec le Maroc avec qui les relations se sont refroidies depuis plusieurs mois en raison notamment de la réticence de Paris à reconnaître la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Une lettre particulière d’Amine et de Yasmine à Emmanuel Macron

Dans une correspondance, Amine et Yasmine, deux enfants de huit ans expriment des inquiétudes quant à l’avenir de Casino Saint-Étienne où travaillent leurs parents et demandent au président de la République française Emmanuel Macron de sauver le groupe.

Des joueurs marocains « pris en otage » en Algérie

Alors qu’ils sont arrivés en Algérie dans le cadre du match aller des demi-finales de la Coupe de la Confédération de la CAF, les joueurs et le staff de la Renaissance sportive de Berkane ont été « pris en otage » en raison du maillot contenant une...

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Marathon des sables : le Marocain Rachid El Morabity vise un 10ᵉ titre

Le Marocain Rachid El Morabity, 9 fois vainqueur du Marathon des sables, l’un des plus difficiles au monde, vise une dixième victoire de cette course qui démarre ce dimanche.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.