Maroc- France : Brigitte Macron joue la médiatrice

8 septembre 2023 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La France cherche à se réconcilier avec le Maroc avec qui les relations se sont refroidies depuis plusieurs mois en raison notamment de la réticence de Paris à reconnaître la marocanité du Sahara, une reconnaissance chère à Rabat. Le royaume serait dans la même dynamique.

Récemment, le roi Mohammed VI et le président français Emmanuel Macron ont échangé par téléphone. Ils s’écrivent aussi. De leur côté, les officiels marocains commencent à recevoir Christophe Lecourtier, ambassadeur de la France à Rabat, qui a pris son poste en septembre 2022 dans la perspective d’un dégel de la crise entre le Maroc et la France. « Brigitte Macron joue aussi sa partition pour encourager le dégel, assure à L’Opinion.fr une source marocaine. Elle ne manque pas de souhaiter toutes les fêtes de la famille royale. » « La relation franco-marocaine est une pépite qu’il faut préserver, confie Hubert Védrine, l’ancien ministre des Affaires étrangères. Il faut tout faire pour la remettre au-delà de l’état de marche ».

À lire : Le roi Mohammed VI en visite en France

De plus, le président français a, lors de la Conférence des Ambassadrices et des Ambassadeurs, estimé qu’il était temps de « repenser très profondément » le partenariat de la France avec le Maroc et le reste du Maghreb et de la Méditerranée. « Soyons lucides les relations bilatérales ne sont pas au niveau où elles devraient être, je ne vais pas ici en (re)convoquer chacune, mais avec le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye et l’Égypte, mais aussi les pays du Proche-Orient », a déclaré Emmanuel Macron, soulignant qu’il ne s’agit pas toutefois d’un « manque d’engagement avec beaucoup d’entre eux ».

À lire :Emmanuel Macron veut « repenser » le partenariat de la France avec le Maroc

Le dégel de la crise passera indubitablement par une réponse politique. Le Maroc n’a cessé de faire pression sur la France pour qu’elle reconnaisse sa souveraineté sur le Sahara comme l’ont déjà fait des pays comme l’Espagne et Israël. Malgré les nombreux appels des hommes politiques français, comme l’ancien président Nicolas Sarkozy et Eric Ciotti, le président du parti LR, Emmanuel Macron est resté indécis. Mais selon certaines indiscrétions, Paris tente d’avancer sur le sujet. « Cela pourrait se traduire par une déclaration du chef de l’État français qui reconnaîtrait le plan d’autonomie marocain comme la solution crédible [au lieu d’une solution, NDLR] et sérieuse pour régler le différend du Sahara Occidental. »

À lire :Emmanuel Macron écrit au roi Mohammed VI

En réchauffant ses relations avec Rabat, Paris pourrait renouveler plusieurs contrats arrivés à terme, notamment ceux de la distribution d’eau, autrefois gagnés par Veolia et Suez, décroché des grands projets comme la construction d’usines de dessalement, l’extension de la Ligne à grande vitesse (TGV marocain), le prolongement des tramways de Rabat et Casablanca, et le renouvellement de la flotte d’avions de Royal Air Maroc (RAM).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Mohammed VI - Diplomatie - Sahara Marocain - Emmanuel Macron

Aller plus loin

Emmanuel Macron écrit au roi Mohammed VI

À l’occasion de la Fête de la Jeunesse, le Roi Mohammed VI a reçu les chaleureuses félicitations d’Emmanuel Macron.

Visite de Macron au Maroc : Rabat contredit Paris

La visite du président français Emmanuel Macron au Maroc, évoquée par la cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna, dans une interview, « n’est pas à l’ordre du jour...

Sahara : les sénateurs français font pression sur Emmanuel Macron

Alors que des pays européens comme l’Espagne et l’Allemagne ont reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara, la France hésite à franchir le pas. Dans une lettre ouverte...

L’ambassadeur de France ignoré par le roi Mohammed VI ?

Plusieurs ambassadeurs étrangers excepté celui de France au Maroc ont été reçus au palais royal de Rabat par le roi Mohammed VI. Preuve du refroidissement des relations les deux...

Ces articles devraient vous intéresser :

Emmanuel Macron prépare une visite officielle au Maroc

La relation entre la France et le Maroc, après une période de tensions, semble se diriger vers un apaisement et cela pourrait même aboutir à la visite au royaume du président Emmanuel Macron très prochainement.

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Emmanuel Macron écrit au roi Mohammed VI

À l’occasion de la Fête de la Jeunesse, le Roi Mohammed VI a reçu les chaleureuses félicitations d’Emmanuel Macron.

Intempéries au Maroc : des hélicoptères de l’armée pour aider les populations touchées

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, des équipes relevant de la Fondation Mohammed V pour la solidarité et des Forces armées royales (FAR) acheminent des aides d’urgence aux populations touchées par les fortes intempéries et chutes de neige.

Appel à l’intervention du roi Mohammed VI pour remanier le gouvernement

Sur la toile, les internautes marocains sollicitent l’intervention du roi Mohammed VI pour un remaniement urgent du gouvernement d’Aziz Akhannouch.

Séisme au Maroc : le roi Mohammed VI fait don d’un milliard de dirhams

Un don d’un milliard de dirhams au Fonds spécial destiné à gérer les effets du séisme survenu au Maroc il y a une semaine a été fait par le roi Mohammed VI.

Le Maroc lance un ambitieux programme de reconstruction

Suite au dévastateur séisme qui a secoué six provinces du sud du Maroc, il y a deux semaine, faisant près de 3 000 morts et plus de 5 500 blessés, le Cabinet Royal a annoncé, mercredi, un budget provisoire de 120 milliards de dirhams (environ 11...

L’Espagne « humiliée » par le Maroc, selon José Maria Aznar

L’ancien président du gouvernement espagnol, José María Aznar, a déploré jeudi à Séville le fait que Mohammed VI n’ait pas reçu Pedro Sanchez à son arrivée à Rabat, considérant cet acte du Maroc comme une « humiliation ».