Recherche

Attentats à Paris : Salah Abdeslam n’a pas « honte » de ce qu’il est

© Copyright : DR

13 janvier 2017 - 13h00 - Monde

Ayant décidé de garder le silence face au juge d’instruction, Salah Abdeslam s’est pourtant confié dans une lettre qu’il a envoyée à « une admiratrice ».

« Je t’écris sans savoir par ou commencé, j’ai reçu l’ensemble de tes lettres et ne pourrais te dire qu’elle me font plaisir ou non, ce qui est sur c’est qu’elle me permette de passé quelque temps avec le monde extérieur », écrit-il dans cette lettre publiée par le journal Libération et truffée de fautes de français.

Affirmant qu’il n’a pas honte, l’homme d’origine marocaine explique qu’il n’a pas « peur de faire sortir quelque chose (..). « D’abord, je n’ai pas peur de faire sortir quelque chose de moi car je n’ai pas honte de ce que je suis et puis qu’est-ce qu’on pourrai dire de pire que ce qui ce dit déjà », ajoute-t-il.

Interrogeant sa correspondante sur ses intentions, il lui demande de ne pas l’aimer comme « une star ou une idole ». « Tu es sincère alors je vais l’être aussi, si je te demande les intentions de ta démarche c’est pour m’assuré que tu ne m’aime pas comme si j’étais une ’star ou une idole’ parce que je reçois des courriers comme ca et je ne cautionne pas cela car le seul qui mérite d’être adorer c’est Allah, Seigneur de l’univers. », poursuit Salah, l’appelant à se soumettre à Dieu et ne pas écouter « les gens mais plutôt les paroles de ton Seigneur. Il te guidera. ».

Filmé 24h/24, son courrier est lu par le personnel pénitentiaire et cette lettre sera ajoutée à son dossier car elle pourrait, écrit le journal, contribuer à la manifestation de la vérité.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact