Salah Abdeslam demande à sa maman de lui pardonner

29 mars 2017 - 14h40 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Trois nouvelles lettres écrites par Salah Abdeslam, l’un des auteurs présumés des attentats de novembre 2015 à Paris, viennent d’être publiées par le magazine le Point. Elles s’adressent à sa mère, sa soeur, et sa petite amie.

La première est pour sa maman, qu’il « aime tant » et à qui il demande pardon pour ce qu’il a commis :

« Je t’écris cette lettre en espérant que tu me pardonnera. Je t’ai quitter sachant que mon depart et mon absence sera pour toi une source de chagrin. Je te demande pardon 3 fois et 1 fois pour mon pere que j’aime temps, sache que sa été difficile pour moi aussi de vous quitté car je t’aime tellement". Il ajoute qu’elle devrait être fière de Brahim, le frère de Salah : "Ton phis Brahim ne s’est pas suicidé, il a combattu, il a tué et s’es fait tué par les koffar (mécréant, Ndlr), il est un héros de l’islam (…) Si tu vie cette periode difficile c’est parce qu’Allah t’aime, il veut t’éprouvé dans cette vie d’ici bas afin qu’il te pardonne tes péchés et te faire entrée dans les plus haut degrés du paradis (firdaws) par sa miséricorde (…) Allah interdit le feu de l’enfer de toucher les parents d’un MARTYR (…) La vie est courte alors l’au dela est eternel. Je t’aime. Sache que tes 2 enfants ont combattuent POUR ALLAH ».

Une seconde lettre s’adresse à sa petite amie à qui il demande également pardon de ne pas tenu sa promesse de mariage.

« Je t’écris et te demande mes sincère excuses, je t’ai quitter alors que je t’avais promis le mariage. Ce n’est pas une trahison mais un choix que j’ai fait car cette douania est une vie de sacrifice pour obtenir la satisfaction du seigneur de l’univers. »

Une autre lettre s’adresse cette fois-ci à sa soeur « bien aimée » :

« Cette lettre s’adresse à ma petite sœur bien-aimée. J’imagine que sa doit pas être facile pour toi d’être séparé de tes 2 frères. EN plus de ça tout le monde nous traitent de terroristes. Sache que nous avons seulement terrorisé le peuple mecreant car la France est un pays qui combat l’Islam et cela depuis bien longtemps. Ils ont tuées des milliers de personnes, ils font vivre la terreurs chaque jours dans les pays musulmans et tu n’imagine même pas ce qu’ils leur font subir. Tous ça seulement parce qu’ils veulent la loi d’Allah. Pendant ce temps, nous on se prétant musulmans en rigolant chaque jours sans se soucié, s’inquiété de leur sort (…) C’est ça la foi : croire en Allah comme si tu le voyait (…) n’écoute pas les gens et occupe toi de notre mère que j’aime trop, y a pas un jour ou je ne pense pas à elle (...) Eloigne toi des péchés et rapproche toi du seigneur afin qu’il te recompense, j’aimerai que vous émigré dans un pays musulman var (car, NDLR) cela est meilleur pour vous. J’espère que le peux de conseil que j’ai pu te donné te servirons pour la suite de ta vie. Prend soin de nos parents ma petite cherie à bientôt dans une nouvelle vie. »

Sujets associés : Terrorisme - Etat islamique - Daech - Attentats terroristes à Paris - Salah Abdeslam

Aller plus loin

France : Salah Abdeslam se dépeint comme « quelqu’un de gentil, de calme »

Au 37ᵉ jour du procès des attentats du 13-Novembre 2015, la cour s’est donné pour mission de passer au peigne fin, la personnalité des accusés. Il s’agit de Salah Abdeslam, seul...

Salah Abdeslam inculpé pour la fusillade de Bruxelles

L’un des principaux suspects des attentats de Paris ne verra sans doute pas la France avant de longs mois. Salah Abdeslam vient d’être inculpé par la justice belge pour la...

Quand Salah et Brahim Abdeslam dansaient dans une boite de nuit (vidéo)

Une vidéo que vient de se procurer la chaîne CNN montre le kamikaze du stade de France, Brahim Abdeslam, et son frère Salah Abdeslam dans une boite de nuit. Cigarette et alcool...

Attentats à Paris : Salah Abdeslam n’a pas « honte » de ce qu’il est

Ayant décidé de garder le silence face au juge d’instruction, Salah Abdeslam s’est pourtant confié dans une lettre qu’il a envoyée à « une admiratrice ».

Ces articles devraient vous intéresser :

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.