Recherche

Des admiratrices pour Salah Abdeslam

Salah Abdeslam

18 septembre 2019 - 06h20 - Monde

Dernier assaillant encore en vie des attentats du 13 novembre 2015, au Stade de France, Salah Abdeslam est un détenu atypique, un provocateur ...

Écroué depuis trois ans et demi à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne), Salah Abdeslam mène une vie peu ordinaire. Il est habité par le mutisme, les agressions verbales et la foi.

Ce rescapé des attentats du 13 novembre 2015 nie toujours son implication dans ces événements survenus au Stade de France, sur des terrasses de cafés parisiens et au Bataclan. Le bilan avait fait état de 131 morts.

Le 7 juin dernier, le Belge a été convoqué par le juge en charge de l’enquête. A la tâche, les enquêteurs belges ont fait le déplacement depuis Bruxelles. Selon Le parisien, cet interrogatoire, le douzième depuis l’incarcération du djihadiste, est son ultime audition. Mais, le détenu reste muet.

Celui qui a été discrètement soigné pour une appendicite en juin 2018 a des admiratrices, au moins quatre femmes. N’empêche, le détenu est souvent d’humeur massacrante, il verse dans des agressions verbales envers le personnel pénitentiaire.

Le 7 septembre 2018, une altercation l’oppose à un gardien lors de la distribution du repas du soir, à la porte de sa cellule, indique la même source.

Le détenu est placé à l’isolement quasi-total, surveillé par des caméras 24 heures sur 24, à tel point qu’il y a deux ans, l’administration, qui craignait pour sa santé mentale, s’est montrée plus flexible.

Le plexiglas qui occultait la lumière directe du jour a été retiré et ses rencontres avec sa famille au parloir facilitées.

A aucune occasion, Salah Abdeslam ne s’est prononcé sur le fond des attentats du 13 novembre 2015. Seulement, il a maintes fois contesté la découverte de son ADN relevé sur une ceinture explosive.

« Je demande une contre-expertise. Bien à vous ! », avait-il écrit au juge le 16 avril 2018. L’instruction est censée connaître son épilogue à la mi-octobre. Le procès du djihadiste pourrait être hors-norme.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact