Le maire de Sebta compte imposer le visa aux Marocains

20 décembre 2020 - 22h00 - Espagne - Ecrit par : K.B

Le maire de Sebta, Juan Vivas, compte imposer dès l’année prochaine le visa à tous les Marocains. Pourtant, jusqu’à maintenant, les habitants de Tétouan et de sa région pouvaient se rendre sur place sans aucune formalité.

Ainsi, la ville de Ceuta ne sera ouverte qu’aux titulaires de visas et de permis de travail, a déclaré le maire, faisant savoir que la présence des employées de maisons, dont le contrat est arrivé à terme n’est plus justifiée non plus.

Interrogé sur les "femmes-mulets", le maire a déclaré que "l’ère des femmes porteuses est révolue", annonçant par la même occasion la fin de la contrebande. Un commerce qui, pourtant, rapportait chaque année plus de 700 millions d’euros à la ville espagnole.

En ce qui concerne la réouverture des frontières, Juan Vivas a indiqué que les responsables des deux pays devront se prononcer sur la question lors de la 12ᵉ réunion ministérielle de haut niveau prévue en février prochain. Ce sommet entre le Maroc et l’Espagne devait initialement se tenir ce mois-ci.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ceuta (Sebta) - Visa Schengen

Aller plus loin

Plus de 9 000 Marocains ont perdu leur emploi à Sebta et Melilla

La situation est plus qu’explosive aux abords de Sebta et Melilla. Plus de 9 000 Marocains sous contrats avec les sociétés des deux enclaves espagnoles sont privés de revenus en...

Officiel : le Maroc accessible aux Burkinabè sans visa

L’Accord portant suppression de visa en faveur des détenteurs des passeports ordinaires (en cours de validité) signé entre le Maroc et le Burkina Faso, le 23 octobre 2020, est...

Maroc/ Sebta-Melilia : vers la fin du commerce informel

Plus de doute, fini le trafic informel au niveau de Sebta et Melilla, désormais aux portes d’une nouvelle ère. Dans un rapport annuel, le Conseil économique, social et...

Le boxeur Nordine Oubaali lance un SOS à Emmanuel Macron

Confronté à des problèmes de visa alors qu’il doit livrer un combat décisif en mai prochain aux États-Unis, le champion du monde de boxe des poids coq, le Franco-marocain...

Ces articles devraient vous intéresser :