Maroc/ Sebta-Melilia : vers la fin du commerce informel

18 novembre 2020 - 12h00 - Espagne - Ecrit par : J.K

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Plus de doute, fini le trafic informel au niveau de Sebta et Melilla, désormais aux portes d’une nouvelle ère. Dans un rapport annuel, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a inscrit une stratégie bien conçue pouvant faciliter la création d’emplois et assurer le développement des régions autour des deux enclaves.

Le rapport représente une feuille de route traçant les étapes à suivre pour bannir définitivement ce " trafic fortement organisé et structuré, dont seule une partie est apparente " indique le document, relayé par Les Eco.

L’arrêt de cette activité informelle entre les deux enclaves, est une décision souveraine et nécessaire. Bien que le Covid-19 y ait joué un rôle important, le document du conseil estime que cette décision doit être suivie d’une stratégie de développement intégré.

Ainsi, les conclusions du rapport suggèrent une kyrielle de recommandations dont la création de la zone d’activité économique à Fnideq, la mise en place " d’un corridor industriel " devant traverser la bande méditerranéenne du royaume, sur l’axe logistique partant de Tanger Med à Nador West Med, ainsi que l’adoption d’un régime fiscal et foncier attractif à l’investissement, le développement de l’offre touristique des régions limitrophes à Sebta et Melilla et autres.

Principale préoccupation des autorités de Sebta et Melilla, ainsi que des experts, le rétablissement des équilibres d’avant la crise, sans le commerce informel.

D’où le rapport de Kissy Chandiramani Ramesh et Jaime Bustillo Galvez, respectivement conseillère en charge de l’économie, du trésor public, de l’administration publique et de l’emploi, au sein du gouvernement régional de Sebta et économiste et ex-conseiller régional à Sebta, relevant que les importations de Sebta ont baissé de 44,3%, au cours du premier trimestre 2020 comparativement à 2019. Mais " l’incertitude concernera 40,5% des importations, si le Maroc persiste quant à l’imperméabilité de la frontière".

De plus, toutes les recommandations impliquent la déduction des fonds de l’Etat espagnol. Ce qui rend les choses difficiles pour les deux régions, surtout en cette période de crise économique, conclut la même source.

Sujets associés : Ceuta (Sebta) - Melilla - Emploi - Contrebande - Trafic

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

L’e-commerce, la solution pour lutter contre l’informel au Maroc

Le commerce électronique, très peu développé au Maroc, ne représente que 2 % dans le retail global. Faute de disponibilité de tous les articles en ligne, les Marocains préfèrent...

Maroc : les autorités bouclent toute la bande côtière de Fnideq

Les éléments de la police et des forces auxiliaires de Fnideq ont bouclé toute la bande côtière afin d’empêcher toute tentative des jeunes de gagner...

L’informel, l’autre fléau qui gangrène l’économie marocaine

L’évolution inquiétante de l’informel sur le marché marocain préoccupe le Haut commissariat au plan (HCP) qui a présenté le 2 mars une étude sur les causes et conséquences de ce fléau...

Sebta : les entreprises marocaines ont trouvé une alternative à la contrebande

Fini l’introduction illégale des produits espagnols au Maroc. Les sociétés marocaines importent désormais ces produits de façon légale.

Nous vous recommandons

Ceuta (Sebta)

Le président du parti d’extrême droite Vox indésirable à Ceuta

Santiago Abascal, le président du parti d’extrême droite Vox, n’est pas le bienvenu à Ceuta. Plusieurs centaines de personnes ont investi une place de l’enclave espagnole pour marquer leur opposition à sa venue, invoquant des risques de...

Maroc : une série remettant en cause l’origine marocaine de Ceuta fait polémique

La nouvelle série, Fath al Andalous (La conquête d’Al Andalous), dont le premier épisode a été diffusé sur la télévision nationale marocaine au début de ce mois de Ramadan, fait polémique. Elle semble remettre en cause l’origine marocaine de Ceuta, ce qui a...

Puigdemont : «  Le Maroc a le droit de soulever la question de la souveraineté sur Sebta et Melilla  »

À l’heure où l’Espagne fait face à une crise migratoire majeure, Carlos Puigdemont, président d’Ensemble pour la Catalogne et ancien président de la généralité de Catalogne soutient que «  le Maroc est en droit de soulever la question de la souveraineté sur les...

Sebta et Melilla veulent contrer les « stratégies hybrides » du Maroc

Les présidents de Ceuta et Melilla, Juan Jesús Vivas et Eduardo de Castro, ont appelé ce mercredi à une plus grande intégration de leurs deux villes dans l’Union européenne (UE) pour contrer les « stratégies hybrides » du...

Incertitudes autour de l’Opération Marhaba 2021

Les autorités locales de Ceuta semblent moins enthousiastes quant à l’ouverture de la frontière afin de permettre l’organisation de l’Opération Marhaba cette année.

Melilla

Le parti Vox demande la protection de Ceuta et Melilla par l’OTAN

Le parti d’extrême droite Vox présentera lundi à la Commission de défense du Congrès une proposition de loi demandant au gouvernement d’inclure les villes de Ceuta et Melilla sous la protection de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord...

La légalisation du cannabis : une « bouffée d’air frais » pour le Maroc

La légalisation du cannabis est une « bouffée d’air frais » pour le Maroc et une alternative économique à la contrebande dans les zones frontalières de Ceuta et Melilla, estime l’Institut marocain d’intelligence...

Les patrons de Sebta et Melilla disent non au visa pour les Marocains de Nador et Tétouan

La Confédération des entrepreneurs de Melilla (CEME-CEOE) demande d’exempter de visa les Marocains de Nador et Tétouan qui désirent se rendre à Melilla et à Ceuta « jusqu’à ce que le Maroc se prononce sur la réouverture de la frontière...

Réouverture des frontières : les patrons de Melilla expriment des craintes

Comment vont s’opérer le trafic de marchandises et les contrôles sanitaires après la réouverture des frontières de Sebta et Melilla prévue le mardi 17 mai prochain ? C’est la grosse préoccupation des entrepreneurs de Melilla qui demandent à la délégation...

Course à l’armement : l’Espagne rassure le Maroc

En visite au Maroc ce jeudi, le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, rassurera le roi Mohammed VI que sa promesse de doubler le budget militaire ne vise pas à renforcer la sécurité de Ceuta, Melilla et des îles Canaries, des territoires...

Emploi

Le métier de guide touristique est à revoir au Maroc

En raison de la crise sanitaire, les guides du Maroc vivent des moments de grande précarité. Depuis plus de dix mois, les efforts des associations qui représentent cette catégorie professionnelle du tourisme national, sont axés essentiellement sur la...

Maroc : très peu de personnes déclarent leur personnel domestique

Deux ans après l’entrée en vigueur de la loi 19-12, relative au contrat de travail, très peu d’employeurs de personnel domestique se conforment aux dispositions de cette législation en dépit des campagnes de sensibilisation. A la mi-juillet dernière, seuls...

Covid-19 : le Maroc reçoit un soutien financier de l’Europe

L’Union européenne vole au secours du Maroc dans la lutte contre le Covid-19. Elle vient de mettre 169 millions d’euros à la disposition des autorités marocaines pour renforcer la réponse médicale et mettre en place des mesures visant à atténuer...

Maroc : voici les nouvelles règles de recrutement dans les collectivités locales

Le gouvernement marocain a décidé d’aider les collectivités locales à recruter les meilleurs profils pour leurs hautes fonctions et à rendre les communes compétitives sur le marché de l’emploi. Dans ce sens, le ministère de l’Intérieur a élaboré un projet de...

Maroc : de hauts cadres du ministère de la Santé sanctionnés

Suite à une série de plaintes sur des violations et des dysfonctionnements de la part du Réseau marocain de défense du droit à la santé et à la vie, le ministère de la Santé a démis de leurs fonctions plusieurs responsables du département du médicament et de...

Contrebande

Marrakech sous le poids des boissons alcoolisées de contrebande

Une commission sécuritaire mixte a mené des perquisitions dans plusieurs restaurants classés et dépôts de boissons alcoolisées à Marrakech. La moisson est saisissante.

Bab Sebta va se doter d’un scanner à rayons X

L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) a lancé depuis le 19 juin un avis d’appel d’offres pour l’acquisition, l’installation et la mise en service d’un scanner à rayons X au poste de Bab...

L’armée algérienne aurait tué trois Marocains près de Figuig

Trois « contrebandiers » marocains issus d’une même famille auraient été abattus près de Figuig par des éléments de l’armée algérienne.

Saisie d’alcool de contrebande à Tanger

Un multirécidiviste âgé de 38 ans a été arrêté, mercredi, par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger, pour son implication présumée dans le trafic de drogue et des boissons alcoolisées de contrebande...

Maroc : reconversion à marche forcée des femmes-mulets

Les [« femmes-mulets »] qui font la navette entre le Maroc et Sebta ont bénéficié de formations et de financements de projets, après l’arrêt définitif des activités de contrebande.

Trafic

France : un trafiquant de drogue arrêté au Maroc bientôt fixé sur son sort

Le jugement du présumé trafiquant de drogue arrêté, pour la première fois, au Maroc, puis récemment en Espagne aura lieu le 12 novembre. Il était en cavale depuis un an.

Deux « dangereux criminels » marocains recherchés par les Pays-Bas

La police néerlandaise a émis un mandat d’arrêt international contre Mohammed Najib Kajdouh, 46 ans, et Fahd el Kandoussi, 38 ans, membres présumés d’une organisation criminelle internationale dédiée au trafic de...

Demande de visa Schengen pour les Marocains : La France met en garde

L’Ambassade de France à Rabat a annoncé la reprise normale de la délivrance des visas et de son prestataire de services, appelant les personnes souhaitant obtenir un visa à ne pas se tourner vers les...

Espagne : procès des membres d’un vaste réseau de haschich marocain

Le procès des 15 membres présumés du réseau de trafic de drogue dénommé Los Pantojas, dont son leader, s’est ouvert ce mardi au tribunal provincial de Cadix.

L’exploitation sexuelle, forme la plus courante de la traite des êtres humains au Maroc

La Commission nationale de lutte et de prévention contre la traite des êtres humains a présenté mardi à Rabat, son premier rapport lors d’une réunion marquée par la participation de représentants d’institutions onusiennes et européennes. Selon ce document, la...