Sept ans après, un crime résolu à Essaouira

23 juillet 2021 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

L’affaire a rebondi au détour d’un simple contrôle d’identité d’un SDF à Bouznika. Ce dernier est le présumé auteur d’un crime commis il y a sept ans à Essaouira.

Alors qu’il voyait des policiers de Bouznika relevant du district de Benslimane en patrouille, un SDF est allé se cacher derrière un arbre, rapporte Assabah. Les forces de l’ordre se dirigent vers lui pour un simple contrôle d’identité. Il leur a dit qu’il n’est pas détenteur d’une carte d’identité nationale. Il a décliné son identité et qu’il est originaire du douar Ait Hajj Tahar. Mis sur la sellette, le SDF a avoué être l’auteur d’un crime commis il y a sept ans à Essaouira. Des dysfonctionnements d’ordre procédural et technique n’avaient pas permis d’élucider le crime. Par inadvertance, la police avait introduit le nom de l’accusé dans le système informatique comme étant la victime. Ensuite, le corps de cette dernière avait été remis à la famille.

À lire : Arrestation d’un célèbre hacker après deux ans d’enquête au Maroc

Les faits s’étaient déroulés en 2012. Le suspect, un gérant de laiterie, affirme avoir découvert que son collaborateur était homosexuel puis l’avait renvoyé. Un matin, il retrouve son ancien employé qui dormait près de la laiterie. Il l’invite à prendre le petit-déjeuner. Dans la foulée, la victime dérobe 20 000 DH et quitte les lieux. Un jour, le présumé accusé surprend la victime dans un café. Il l’amène jusqu’à sa laiterie où, elle aurait avoué lui avoir volé son argent et ne pas être en mesure de le lui rembourser. En colère, il a cassé un verre sur la tête de la victime. Elle meurt sur le coup. Après avoir commis le crime, il a fermé son local, et s’est enfui vers la gare routière où il a pris un autocar pour Rabat.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Essaouira - Bouznika - Homicide - Criminalité - Arrestation

Aller plus loin

Casablanca : pris de remords, le suspect dans un meurtre se rend à la police

Pris d’un profond remords, un homme s’est rendu lundi dernier au commissariat de police de Moulay Rachid à Casablanca pour avouer le meurtre de son ex-petite amie portée...

Marrakech : reconstitution d’un crime crapuleux

Le meurtre survenu récemment à Marrakech a fait l’objet d’une enquête. La reconstitution de l’homicide volontaire avec séquestration et mutilation du cadavre de la victime a eu...

Arrestation d’un célèbre hacker après deux ans d’enquête au Maroc

Interpol a annoncé avoir arrêté un hacker au Maroc, grâce à une enquête menée en collaboration avec la police marocaine et un groupe privé spécialisé dans la cybersécurité.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.