Recherche

Sept ans après, un crime résolu à Essaouira

© Copyright : DR

23 juillet 2021 - 21h00 - Société - Par: S.A

L’affaire a rebondi au détour d’un simple contrôle d’identité d’un SDF à Bouznika. Ce dernier est le présumé auteur d’un crime commis il y a sept ans à Essaouira.

Alors qu’il voyait des policiers de Bouznika relevant du district de Benslimane en patrouille, un SDF est allé se cacher derrière un arbre, rapporte Assabah. Les forces de l’ordre se dirigent vers lui pour un simple contrôle d’identité. Il leur a dit qu’il n’est pas détenteur d’une carte d’identité nationale. Il a décliné son identité et qu’il est originaire du douar Ait Hajj Tahar. Mis sur la sellette, le SDF a avoué être l’auteur d’un crime commis il y a sept ans à Essaouira. Des dysfonctionnements d’ordre procédural et technique n’avaient pas permis d’élucider le crime. Par inadvertance, la police avait introduit le nom de l’accusé dans le système informatique comme étant la victime. Ensuite, le corps de cette dernière avait été remis à la famille.

À lire : Arrestation d’un célèbre hacker après deux ans d’enquête au Maroc

Les faits s’étaient déroulés en 2012. Le suspect, un gérant de laiterie, affirme avoir découvert que son collaborateur était homosexuel puis l’avait renvoyé. Un matin, il retrouve son ancien employé qui dormait près de la laiterie. Il l’invite à prendre le petit-déjeuner. Dans la foulée, la victime dérobe 20 000 DH et quitte les lieux. Un jour, le présumé accusé surprend la victime dans un café. Il l’amène jusqu’à sa laiterie où, elle aurait avoué lui avoir volé son argent et ne pas être en mesure de le lui rembourser. En colère, il a cassé un verre sur la tête de la victime. Elle meurt sur le coup. Après avoir commis le crime, il a fermé son local, et s’est enfui vers la gare routière où il a pris un autocar pour Rabat.

Mots clés: Homicide , Essaouira , Bouznika , Arrestation , Criminalité

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact