Le service militaire au Maroc, un « enfer » pour les anciens soldats espagnols

5 décembre 2022 - 20h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Avant la suspension du service militaire obligatoire en Espagne, le Maroc était considéré comme la pire destination pour les soldats espagnols.

À l’âge de 20 ans, tous les hommes entraient dans l’armée et étaient tirés au sort pour aller faire le service militaire obligatoire dans les garnisons marocaines pendant deux à six ans. « Jusqu’en 1912, les classes aisées ou disposant de capacités économiques suffisantes pouvaient éviter le service militaire à leurs enfants grâce à deux options légales : la substitution, l’envoi d’une autre personne à leur place, ou le rachat en espèces, payant à l’État des montants fixés », explique Joaquín de la Santa Cinta dans son ouvrage « La úlcera española en África. Héroes caídos en 25 años de guerra ».

À lire : L’Espagne refuse de reconnaître sa responsabilité dans la guerre du Rif

De nombreux jeunes ont été envoyés en « enfer » lors de la guerre du Rif. C’est peut-être la période la plus terrible pour ces soldats de cinquième classe. Selon l’historien Gabriel Cardona, le service militaire au Sahara et Sidi Ifni en 1956 était encore pire que le nord du Maroc. Adolfo Cano raconte sur son blog et plus tard dans son livre intitulé « Ifni 1957-198. Sin memoria histórica », l’aventure de ces soldats de cinquième classe embarqués dans cette guerre. « Cette terrible odyssée a commencé à Valence, d’où nous sommes partis à destination de Cadix dans un train avec des bancs en bois qui se faisant face », rappelle-t-il.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne

Aller plus loin

Les mines du Rif, du protectorat espagnol à l’indépendance marocaine

Le Maroc s’apprête à réactiver l’exploitation des mines du Rif, gisements historiques de fer, plomb et autres minerais, situées dans les environs de Nador, à la frontière de...

Il y a 100 ans, Abdelkrim el-Khattabi libérait 328 prisonniers espagnols contre rançon

28 janvier 1923 – 28 janvier 2023. Cela fait déjà un siècle que le gouvernement espagnol a versé 4,2 millions de pesetas comme rançon à Abdelkrim el-Khattabi le chef du Rif pour...

L’Espagne doit s’excuser pour les armes chimiques dans le Rif

Deux partis politiques ont réclamé au gouvernement espagnol une condamnation et des excuses officielles pour l’utilisation militaire d’agents chimiques contre la population...

L’Espagne refuse de reconnaître sa responsabilité dans la guerre du Rif

Des messages circulant ces derniers temps sur les réseaux sociaux affirment que l’Espagne va verser 100 millions d’euros au Maroc en guise d’indemnisation pour la guerre du Rif....

Ces articles devraient vous intéresser :