Recherche

Maroc : les raisons du taux de suicide élevé à Chefchaouen

© Copyright : DR

6 janvier 2020 - 23h20 - Société

Le taux de suicide a pris une propension inquiétante au Maroc en général et à Chefchaouen en particulier, où 20 personnes se sont donné la mort en 2019.

En tout, 1.104 personnes se sont donné la mort en 2016 (soit 2,9 pour 100.000 habitants), dont 613 femmes et 400 hommes, indique un rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). A Chefchaouen, surnommée Perle bleue, plus de 20 personnes se sont suicidées en 2019, rapporte Hespress.

Selon Dr. Jaouad Mabrouki, expert en psychanalyse, plusieurs raisons expliquent cette hausse du taux de suicide à Chefchaouen. À l’en croire, la montagne a un lien direct avec ce nombre croissant de suicides observé ces deux dernières années dans cette ville. Il qualifie ce lien de "stress biologique neuronal".

Pour étayer son argumentation, le psychanalyste a livré un pan des conclusions d’une étude américaine publiée en janvier 2011. "La vie dans les montagnes favorise le suicide avec un taux plus élevé par rapport à la ville. Le manque d’oxygène dans les hauteurs chez des personnes déprimées ou prédisposées à déprimer, entraîne une hypoxie (relative) qui provoquerait un stress neuronal, diminuant alors la capacité de résistance aux pulsions suicidaires", indique le rapport de l’étude.

Absence d’infrastructures de loisirs, de distractions, de culture et d’activités artistiques, influence des réseaux sociaux et l’accès à l’information et à la découverte d’autres modes de vie différents à travers le pays et le monde, absence de centres médico-psychologiques, dépendance au cannabis... sont autant de facteurs qui poussent les habitants de Chefchaouen au suicide, selon Dr Jaouad Mabrouki.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact