Recherche

Maroc : suicide d’une femme après la libération de ses violeurs

© Copyright : DR

4 août 2016 - 18h50 - Société

Une jeune femme s’est donné la mort à Benguerir (centre du Maroc) après avoir été victime d’un viol collectif et su que la justice avait libéré ses agresseurs.

Agée d’une vingtaine d’années, la jeune femme a non seulement été violée par un groupe de six personnes mais en plus ils ont filmé toute la scène avec leur téléphone portable, rapporte EFE.

Malgré le dépôt d’une plainte auprès de la police, le juge en charge de l’affaire a décidé de remettre les agresseurs en liberté conditionnelle suite à l’intervention, explique-t-on, de personnalités locales.

Après avoir su que ses violeurs étaient libres et qu’ils avaient encore en leur possession les vidéos du viol, la victime s’est emparée d’un liquide inflammable et mis le feu à son corps en plein centre de Benguerir.

Selon la même source, elle a été ensuite transportée à l’hôpital Ibn Tofail de Marrakech où elle a perdu la vie après avoir souffert pendant 36 heures de ses brûlures.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact