20 ans de prison ferme pour l’un des violeurs de Khadija

2 octobre 2016 - 16h50 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Sa mort avait fait grand bruit au Maroc en juillet dernier. Elle avait décidé de mettre fin à ses jours en plein centre de Benguerir après avoir été menacée par ses agresseurs de diffuser les vidéos de son viol sur Internet.

La cour d’appel de Marrakech vient de condamner l’un des auteurs de ce viol collectif à une peine de 20 ans de prison ferme. Les autres accusés ont écopé d’une peine allant jusqu’à huit ans de prison chacun.

Khadija Souidi avait porté plainte auprès de la police après avoir été violée à tour de rôle par les sept individus mais le juge avait décidé de laisser ses agresseurs en liberté conditionnelle suite à l’intervention, dit-t-on, de personnalités locales.

Après avoir appris que ses violeurs étaient libres et qu’ils avaient encore en leur possession les vidéos du viol, la victime s’est emparée le 29 juillet dernier d’un liquide inflammable et mis le feu à son corps en plein centre de Benguerir.

Sujets associés : Droits et Justice - Benguerir - Immolation par le feu

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les violeurs de la jeune fille qui s’est suicidée à Benguerir arrêtés

Son suicide aura au moins servi à quelque chose. La police vient d’interpeller les six auteurs de l’agression sexuelle dont a été victime une jeune fille mineure dans la région de...

Après un viol collectif, Hasna jetée dans un puits ? (vidéo)

S’est-elle suicidée après qu’elle a été victime d’un viol collectif ou c’est l’oeuvre de ses agresseurs. C’est l’histoire tragique de Hasnae qui nous est racontée par l’association Union...

Maroc : suicide d’une femme après la libération de ses violeurs

Une jeune femme s’est donné la mort à Benguerir (centre du Maroc) après avoir été victime d’un viol collectif et su que la justice avait libéré ses...

L’un des violeurs de khadija, victime d’un viol collectif, condamnée à 20 ans de prison

C’est une peine exemplaire qui a été prononcée mercredi par la chambre criminelle de la Cour d’appel de Marrakech. Elle vient de condamner à 20 ans de prison l’un des violeurs de...

Nous vous recommandons

Droits et Justice

Maroc : hausse inquiétante des détentions préventives

Le nombre de personnes en détention préventive a sensiblement augmenté au Maroc depuis l’entrée en vigueur de l’état d’urgence sanitaire. À fin avril 2021, elles représentaient 44,49 % de la population carcérale contre 37,11 % une année...

Des soucis en Belgique pour Royal Air Maroc

Royal Air Maroc devrait être confronté sous peu à de sérieux ennuis judiciaires pour non-règlement des litiges liés au remboursement des billets annulés. L’organisation belge de défense des consommateurs Tests Achats s’apprête à transmettre les dossiers...

Après 13 ans de prison, Hassan Iasir, meurtrier d’une policière, est libre

Le tribunal d’application des peines de Bruxelles a accordé la liberté complète à Hassan Iasir, l’un des trois hommes condamnés en 2011 pour home-jacking avec circonstance aggravante de meurtre sur la jeune policière, Kitty Van...

La plainte pour génocide contre Brahim Ghali classée

La justice espagnole a décidé ce jeudi de classer la plainte pour « génocide » qui vise Brahim Ghali, le chef des séparatistes du Front Polisario qui a été convoqué par un juge début juin alors qu’il était hospitalisé. La plainte avait été déposée par...

De nombreux Marocains attendent d’être expulsés du centre de rétention de Toulouse

Le centre de rétention administratif des étrangers sans papiers se remplit chaque jour un peu plus, sans possibilité d’expulsion de ses internés, parmi lesquels, de nombreux Marocains, à cause de la fermeture des frontières, due à la crise sanitaire....

Benguerir

Marrakech : des fonctionnaires du tribunal en prison pour vol de 260 Smartphones

Trois fonctionnaires et deux autres personnes ont été condamnés par le tribunal de Marrakech à des peines allant de six mois à un an de prison, assorties d’une amende de 1 000 à 40 000 dirhams. Ils sont impliqués dans le vol de plus de 260 smartphones,...

Des Marocains trouvent des « astuces » pour épouser des mineures

Un réseau criminel a trouvé de nouvelles méthodes frauduleuses pour faciliter le mariage de mineures et la polygamie. Les éléments de la Gendarmerie royale à Benguerir mènent une enquête pour le démanteler.

Victime d’une erreur médicale, une maman a été sauvée in extremis

Les médecins du service de gynécologie obstétrique de l’hôpital de Benguerir ont oublié de retirer un pansement du ventre d’une jeune maman, lors d’une césarienne effectuée le mercredi 22 avril dernier.

Maroc : condamnée pour avoir volé des œufs

Le tribunal de première instance de Benguérir a condamné une ouvrière à un mois de prison ferme assortie d’une amende de 130 DH pour le vol de 16 œufs.

Covid-19 / Déconfinement : allègement du confinement à partir du 20 juin

Une accélération à partir du samedi 20 juin du processus de levée progressive du confinement, attend les Marocains. C’est ce que confirme ce lundi, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, qui la conditionne toutefois l’évolution de la situation...

Immolation par le feu

Un Marocain d’Italie tente de brûler sa femme

Un Marocain a été interpellé par les carabiniers, pour tentative d’homicide volontaire. L’individu avait essayé de brûler vive son épouse, en l’aspergeant d’un produit inflammable.

Trop jaloux, il se donne la mort après avoir brûlé sa compagne

C’est un drame familial qui aurait pu virer au crime. Un trentenaire, trop jaloux, a tenté d’immoler sa compagne, avant de mettre fin à sa vie de manière tragique. Il avait du mal à accepter la situation professionnelle de son...

Maroc : elle tente de se suicider après avoir raté un avion

Une femme de 37 ans a pris de court les services de sécurité, en tentant de s’immoler par le feu à l’intérieur de l’aéroport international Marrakech-Menara.

Fès : un vendeur ambulant s’immole par le feu

Fatigué par l’injustice dont il affirme faire l’objet, un jeune homme s’est immolé par le feu à Fès. Une tragédie qui a secoué la ville de Fès, vendredi dernier.

Un jeune Marocain s’immole en direct sur Facebook

La police de Casablanca a ouvert une enquête judiciaire, après qu’un jeune de 19 ans, a diffusé son immolationen direct sur Facebook.