Recherche

Un amende pour Tariq Ramadan pour avoir divulgué le nom de "Christelle"

© Copyright : DR

12 septembre 2020 - 08h00 - Monde

Tariq Ramadan pourrait payer une amende de 4000 euros pour avoir divulgué l’identité de l’une des femmes qui l’ont accusé de viol. 

Dans son livre “Devoir de vérité”, Tariq Ramadan aurait cité 84 fois le véritable nom de celle qui est connue dans les médias comme étant « Christelle » et qui accuse Tariq Ramadan de l’avoir violée dans une chambre d’hôtel à Lyon en 2009. Il est également reproché à l’islamologue d’avoir prononcé deux fois le véritable nom de « Christelle » sur BFMTV au cours d’un entretien avec Jean-Jacques Bourdin.

La justice française accuse l’homme d’avoir diffusé des renseignements sur l’identité d’une victime d’agression sexuelle sans avoir reçu son accord écrit. Pour le procureur, il est évident que le mis en cause a agi dans l’intention de nuire. C’est pour cela qu’il a demandé dans ses réquisitions 4000 euros d’amendes ainsi que 12 000 euros à l’encontre de son éditeur, « Les Presses du Châtelet ».

Tariq Ramadan, a expliqué devant le Tribunal que “Christelle” s’était exposée toute seule dans la presse, même avant qu’il ne parle d’elle dans son livre et au cours d’un entretien sur BFMTV.« Le nom est apparu des millions de fois, avant que je ne l’écrive 84 fois », a-t-il déclaré. De son côté, « Christelle », a affirmé avoir lutté de toutes ses forces pour empêcher la sortie du livre sans y parvenir.

Elle a ajouté que depuis que son nom a été divulgué, elle est devenue la cible des supporters de l’islamologue.« Je ne sors plus, ma boîte aux lettres est fracturée, je n’ai plus d’interphone, ils l’ont cassé à force de sonner dessus à toute heure », a-t-elle dit visiblement déroutée par la situation. Elle a aussi parlé des messages « pends-toi, suicide-toi », qu’elle recevait tout le temps.

Mots clés: France , Procès , Amende , Tariq Ramadan

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact