Transferts des MRE : la manne qui sauve les ménages marocains

29 avril 2021 - 21h40 - Economie - Ecrit par : J.K

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les transferts effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), sont d’une grande importance pour les ménages marocains. Ils sauvent bon nombre de familles chaque année en leur permettant de faire face à leurs besoins sur tous les plans.

Qu’ils soient réguliers ou ponctuels, les transferts d’argent des MRE vers le Maroc jouent un grand rôle dans la vie des ménages du royaume, a révélé une étude réalisée par Bank Al-Maghrib et la Banque mondiale, précisant que, par an, les MRE ont transféré vers le Maroc plus de 60 milliards de dirhams. Une somme qui fait des transferts des MRE, l’une des principales sources de devises du Maroc.

Ainsi, en 2020 et en dépit de la crise sanitaire, les transferts des MRE ont connu une hausse de 5 % comparativement à 2019, soit 68 milliards de dirhams en 2020, contre 64,7 milliards en 2019. Nommée Green Back Morocco, l’étude de Bank Al-Maghrib et de la Banque mondiale a porté sur quelques aspects de cette manne financière et a pris en compte plusieurs localités et bon nombre de bénéficiaires.

Dans la plupart du temps, les transferts sont effectués par des proches résidant à l’étranger, notamment en France ou en Espagne, ont indiqué les répondants. Ces transferts sont perçus par la moitié des bénéficiaires sous forme de mensualités régulières, et mensuellement par les femmes ayant leurs époux à l’étranger ou les personnes âgées prises en charge par leurs enfants résidant à l’extérieur. Il existe également des transferts occasionnels effectués uniquement lors des fêtes religieuses, les rentrées scolaires, les vacances d’été ou des frais médicaux ou autres urgences et imprévus.

Par ailleurs, la plupart du temps, les fonds sont envoyés via les services des opérateurs de transfert de fonds, soit 97 % des expéditeurs, contre 12 % qui utilisent les virements bancaires, a indiqué l’étude. Quant aux intermédiaires informels, ils sont presque inexploitables depuis l’arrivée des opérateurs spécialisés. Pour le retrait des fonds, les établissements de paiement sont les plus exploités, parce qu’ils sont considérés comme accessibles à tout le monde, ont indiqué plusieurs répondants. Sur ce plan, les banques sont moins priorisées, a révélé l’étude. Pour les frais de transferts internationaux, au niveau des opérateurs de transferts de fonds, les frais de transferts sont automatiquement payés par l’expéditeur. Ce qui rend le retrait plus facile pour les bénéficiaires, a souligné l’étude.

Sujets associés : Transferts des MRE - Fonds - MRE

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les Marocains du monde ont envoyé 93,7 MMDH en 2021

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au titre de 2021 ont connu une hausse de 37,5 % par rapport à 2020, d’après le rapport annuel sur la situation économique,...

Maroc : perte totale de confiance des ménages

L’indice de confiance des ménages marocains (ICM) est au plus bas niveau depuis 2008, selon une enquête menée par le Haut-commissariat au plan...

La SNRT ouvre ses portes aux Marocains du monde

Des journées portes ouvertes au profit de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Il s’agit d’une initiative de la SNRT en vue de mettre les projecteurs sur le rôle que jouent...

Les ménages marocains reprennent confiance

Les ménages marocains renouent avec une certaine embellie, comme le traduit la situation financière future qui gagne 20,7 points par rapport au quatrième trimestre 2020 et 12,8...

Nous vous recommandons

Transferts des MRE

Maroc : baisse de 12% des envois des MRE

Les secteurs les plus névralgiques de l’économie marocaine connaissent des baisses record en raison de l’épidémie du coronavirus. Les Investissements directs étrangers ont connu, cette année une baisse 15,9% à fin mai...

Les MRE tranfèrent 16 milliards de DH en juillet, un record

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont transféré plus de 16 milliards de dirhams au mois de juillet dernier, en hausse 45,6 % comparativement à la même période de 2020. Cette forte augmentation étonne par son...

Les transferts des MRE résistent à la crise

Les transferts d’argent des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vers le Maroc ont résisté au vent du Covid-19 et ses conséquences. À fin novembre 2020, les envois de fonds effectués par les MRE ont enregistré une hausse de 3,9% par rapport à fin novembre...

Maroc : le FMI appelle à créer de nouvelles taxes

Un rapport du Fonds monétaire international, adressé au chef du gouvernement Saâdeddine El Othmani, appelle à élargir l’assiette fiscale et à ajouter de nouvelles taxes.

BAM : une étude pour expliquer les transferts records des MRE

Bank al-Maghrib (BAM) va mettre sur pied une commission ad hoc qui sera chargée d’apporter des explications sur la hausse spectaculaire des transferts de la diaspora marocaine enregistrée cette année.

Fonds

Le Maroc pourrait produire des vaccins anti-Covid pour toute l’Afrique

Au cas où le Maroc serait prêt à accueillir une unité de production de vaccins qui sera consacrée à l’Afrique, il peut compter sur la contribution financière de Bruxelles. C’est ce qu’a indiqué ce jeudi, l’un des porte-parole de la Commission...

Maroc : 15 000 entreprises aidées pour traverser la crise

Dans le cadre des mécanismes « Relance TPE » et « Damane Relance », 22,4 milliards de DH de crédits garantis ont été accordés à 15 183 entreprises. L’objectif de ces deux mécanismes est de permettre aux Très Petites Entreprises et Grandes Entreprises de...

Tanger : des artistes se mobilisent pour le Fonds spécial covid-19

Une vente aux enchères d’œuvres d’art a eu lieu, samedi à Tanger. Les fonds récoltés seront intégralement versés au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus.

Un prêt urgent pour le Maroc

La Banque Européenne d’Investissement (BEI) octroie 100 millions d’euros au Maroc afin de l’aider à faire face à certains besoins urgents nés de la pandémie du Covid-19. Le ministre marocain des finances, Mohamed Benchaâboun et Emma Navarro,...

Bank Of Africa active plus facilement la dotation touristique

Les résidents marocains bloqués à l’étranger ont la possibilité d’activer la dotation touristique estimée à 20 000 dhs par personne majeure. C’est une facilité que Bank Of Africa (BOA) met à la disposition de ses...

MRE

Marhaba 2022 : le flux de MRE a augmenté de 62 % à Malaga

Plus de 13 000 Marocains d’Europe ont embarqué au port de Malaga à destination du Maroc au cours des deux premières semaines de l’Opération Marhaba 2022, soit une augmentation de 62,3 % par rapport à l’édition de...

Les transferts des MRE ne connaissent pas la crise

À fin juin 2022, les Marocains résidant à l’étranger ont transféré 2,7 MMDH de plus que la même période en 2021, soit une augmentation de 6 %.

Les MRE autorisés à rentrer au pays mais…

Bien que l’opération Marhaba 2020 soit annulée en raison de la pandémie du covid-19, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent rentrer au pays pendant la période estivale. Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération africaine, Nasser...

L’implication des MRE attendue dans les réformes du système sanitaire

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) attend des cadres de santé marocains résidant à l’étranger, un engagement citoyen pour la réussite du projet de réforme du système sanitaire national.

À Avignon, une famille marocaine a besoin d’aide

Alors que Nordine, 18 ans, s’amusait à sauter dans la rivière depuis un rocher, haut d’environ six mètres, au Gardon (Gard), ce jeune marocain résidant au quartier de Champfleury à Avignon s’est blessé mortellement. Une cagnotte a été lancée en ligne pour...