Recherche

Maroc : la dette des ménages et entreprises dépasse 1000 milliards de dirhams

© Copyright : DR

21 novembre 2021 - 15h40 - Maroc - Par: A.P

Au Maroc, les personnes, les ménages et les entreprises ont contracté auprès des banques et sociétés de financement, environ 1 000 milliards de DH de dettes à fin septembre 2021, selon les statistiques de Bank Al-Maghrib.

Dans le détail, les crédits aux ménages ont enregistré une hausse de 4,6 % à 363 MMDH, du fait de l’augmentation de 6 % des prêts à l’habitat et de 1,3 % des crédits à la consommation. En ce qui concerne les entreprises, le crédit bancaire aux agents non financiers a augmenté de 4,1 % à 848 MMDH, contre 3,4 % à 135 MMDH pour celui accordé aux agents financiers.

À lire : La dette bancaire des ménages marocains en baisse

Par branche d’activité, on note une accélération du rythme de progression de 1,1 % à 1,5 % des crédits accordés au secteur du « commerce, réparations automobiles et d’articles domestiques » et une amélioration de 4,9 % contre une baisse de 0,3 % pour ceux destinés au secteur des « Transports et communications », indiquent les données du mois de septembre 2021. Quant aux secteurs des « industries alimentaires et du tabac » et des « industries textiles, de l’habillement et du cuir », les rythmes de progression des crédits ont décéléré respectivement de 9 % à 7,7 % et de 13,9 % à 9,9 %. Les crédits au secteur du « bâtiment et travaux publics », eux, ont chuté de 4,5 % après une hausse de 4,6 %.

À lire : Maroc : les impayés bancaires ont atteint 80 milliards de DH

Selon les résultats de l’enquête de la Banque centrale sur les conditions d’octroi de crédit disponibles au troisième trimestre 2021, les banques auraient maintenu inchangés les critères d’octroi des crédits aux entreprises, à l’exception des prêts à la promotion immobilière. Pour ce qui concerne les créances en souffrance, elles ont augmenté de 7,2 % pour les entreprises non financières privées et de 7 % pour les ménages.

À lire : Maroc : les crédits bancaires en forte hausse

Par ailleurs, le besoin en liquidité des banques a chuté à 73,8 milliards de dirhams en moyenne hebdomadaire à fin octobre 2021, contre 83 milliards un mois auparavant. La banque a investi un montant total de 84,2 milliards, dont 32,8 milliards d’avances à 7 jours, 25,6 milliards sous forme d’opérations de pension livrée et 25,8 milliards de prêts garantis. Les dépôts des ménages auprès des banques ont atteint 775,7 MMDH, en hausse annuelle de 4,7 % dont 185,4 MMDH détenus par les MRE. Les dépôts des entreprises privées ont, pour leur part, progressé de 7,4 %, pour s’établir à 154,9 MMDH à fin septembre.

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact