Recherche

La dette bancaire des ménages marocains en baisse

© Copyright : DR

4 août 2021 - 13h40 - Economie - Par: A.T

À fin décembre 2020, l’encours de la dette bancaire des ménages a enregistré une baisse de 2,6 milliards de dirhams tandis que les crédits à l’habitat ont affiché un accroissement de 7,4 milliards de dirhams contre 7,9 milliards de dirhams en 2019. Ce ralentissement est en partie dû à l’impact des restrictions sanitaires sur les habitudes de consommation des Marocains.

Dans son rapport 2020 sur la supervision bancaire, Bank Al Maghrib (BAM) a analysé la situation de l’endettement des ménages relevant une amélioration de 104,1 milliards de dirhams des avoirs des financiers des ménages en 2020.

« Cette évolution traduit essentiellement une hausse de 50,4 milliards de dirhams de leurs détentions en numéraire, ainsi qu’un accroissement de 42,8 milliards de leurs dépôts, avec en particulier un rebond de 45,1 milliards de dirhams de ceux à vue », explique la banque centrale, précisant que les détentions en titres d’OPCVM sont restées stables après une amélioration de 1,2 milliard une année auparavant.

A lire : Les ménages marocains reprennent confiance

La dette globale des ménages est détenue à 84 % par les banques et à 16 % par les sociétés de financement, s’établissant à 13,9 milliards de dirhams en 2020 contre 20,5 milliards en 2019, souligne le rapport ajoutant que sur ce total, la part du crédit à la consommation a reculé de 2,6 milliards de dirhams après une progression de 6,8 milliards de dirhams en faveur du crédit à l’habitat.

D’un autre côté, les opérations financières des administrations publiques avec les résidents ont été marquées par une progression du flux de leurs engagements ainsi qu’un ralentissement de celui de leurs créances, fait observer la Banque Centrale.

Mots clés: Banques , Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Bank Al-Maghrib (BAM)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact