Recherche

Un quart des Marocains pas confiants en l’avenir

© Copyright : DR

22 octobre 2021 - 06h00 - Economie - Par: A.T

24,4 % des ménages marocains s’attendent à une dégradation du niveau de vie au cours des 12 prochains mois, selon les données révélées par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Après une forte dégradation au cours des 12 derniers mois, marqués par la pandémie du Covid-19, le moral des ménages marocains est moins mauvais au troisième trimestre 2021. C’est ce qu’indiquent les résultats de l’enquête permanente de conjoncture auprès des ménages menée par le HCP.

Globalement, 59,4 % des ménages déclarent une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois, 22,7 % un maintien au même niveau et 17,9 % une amélioration.

Au cours des 12 prochains mois, 24,4 % des ménages s’attendent à une baisse de leur niveau de vie, 41,8 % à un maintien au même niveau, 33,8 % à une amélioration.

A lire  : La dette bancaire des ménages marocains en baisse

S’agissant du chômage, l’enquête relève une persistance d’une perception négative. Ainsi, 84,2 % contre 5,9 % des ménages s’attendent à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois.

Aussi, note-t-on une conjoncture perçue comme peu propice à l’achat de biens durables. 72,1 % contre 10,1 % des ménages considèrent que le moment n’est pas opportun pour effectuer des achats de biens durables.

D’autres données de l’enquête relatives à l’épargne et au coût des produits alimentaires, témoignent du ressenti des ménages marocains, qui appréhendent une cherté de la vie au cours des 12 prochains mois.

Mots clés: Haut Commissariat au Plan (HCP) , Enquête , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact