Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

21 décembre 2023 - 12h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Cette régression résulte de la baisse de 0,7% de l’indice des produits alimentaires et de la stagnation de l’indice des produits non alimentaires. L’indicateur d’inflation sous-jacente en stagnation sur un mois et en hausse de 3,6% sur une année.

Les baisses des produits alimentaires observées entre octobre et novembre 2023 concernent principalement les « Fruits » avec 15,5%, les « Huiles et graisses » avec 0,8%, le « Pain et céréales » avec 0,2% et le « Sucre, confiture, miel, chocolat et confiserie » avec 0,1%. En revanche, les prix ont augmenté de 4,6% pour les « Légumes », de 3,0% pour les « Poissons et fruits de mer » et de 0,6% pour les « Viandes ». Pour les produits non alimentaires, la baisse a concerné principalement les prix des « Carburants » avec 1,1%.

A lire : Huile d’olive au Maroc : le prix à plus de 120 dirhams ?

Les baisses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Agadir avec 0,9%, à Kénitra et Laâyoune avec 0,8%, à Marrakech, Tétouan et Errachidia avec 0,7%, à Meknès et Tanger avec 0,6%, à Casablanca avec 0,4%, à Guelmim avec 0,3% et à Settat et Al-hoceima avec 0,2%. En revanche, des hausses ont été enregistrées à Safi avec 0,9%, à Beni-Mellal avec 0,5% et à Fès et Dakhla avec 0,3%.

Comparé au même mois de l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 3,6% au cours du mois de novembre 2023 conséquence de la hausse de l’indice des produits alimentaires de 7,6% et de celui des produits non alimentaires de 0,7%. Pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une baisse de 2,4% pour le « Transport » à une hausse de 4,8% pour les « Restaurants et hôtels ».

Dans ces conditions, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait connu au cours du mois de novembre 2023 une stagnation par rapport au mois d’octobre 2023 et une hausse de 3,6% par rapport au mois de novembre 2022.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Haut Commissariat au Plan (HCP) - Consommation - Inflation

Aller plus loin

Maroc : une taxe fait exploser le prix des téléphones

La commission des Finances à la Chambre des conseillers a revu à la baisse le droit d’importation appliqué aux smartphones. Ce qui semble être une bonne nouvelle s’avère très...

Prix du poulet : les Marocains en colère

Les prix de la volaille au Maroc connaissent depuis quelques mois une hausse significative, provoquant le mécontentement des Marocains, notamment les couches les plus fragiles.

Maroc : cartographie des changements de prix dans les différentes villes

Selon la dernière note de conjoncture du Haut Commissariat au Plan (HCP), l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 6,1% en 2023 par rapport à l’année 2022.

Voici les villes marocaines qui offrent la meilleure qualité de vie

Selon une enquête réalisée par le Groupe Sunergia, Tanger arrive en tête des villes marocaines qui offrent la meilleure qualité de vie.

Ces articles devraient vous intéresser :

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

Maroc : des marchés de gros pour combattre la spéculation

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la création de douze nouveaux marchés régionaux de gros, équipés d’installations modernes pour combattre la spéculation alimentaire exacerbant l’inflation. Cette démarche, a-t-il dit, s’inscrit...

Les prix de la viande au Maroc résisteront-ils à la sécheresse ?

Les prix de la viande connaîtra-t-il une augmentation au Maroc à cause de la sécheresse qui touche le Maroc depuis quelques années ? Voici la réponse d’un expert du secteur.

Maroc : l’inflation atteint des records (+7,8%)

Après 6,3 % au deuxième trimestre, l’inflation s’est accélérée au Maroc, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui table sur 7,8 % au troisième trimestre 2022.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Maroc : le HCP prévoit une croissance de 1,4 % au 4ᵉ trimestre 2022

Pour le 4ᵉ trimestre 2022, l’activité économique connaîtra une croissance de 1,4 %, selon les données publiées par le Haut commissariat au plan (HCP) dans sa note de conjoncture du troisième trimestre 2022.

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions...

Zara, Bershka : pourquoi les prix au Maroc sont plus chers qu’en Europe ?

Les prix pratiqués par les grandes enseignes au Maroc font encore polémique. Il n’est pas rare de trouver des vêtements avec des prix supérieurs de 50 ou 70 % dans les grands magasins au Maroc, par rapport à certains pays européens.

Maroc : bonne nouvelle pour les salariés

Le projet de décret concernant une révision du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du salaire minimum agricole garantie (SMAG) a été validé par le conseil de gouvernement.