Maroc : les tomates, encore plus chères

15 mai 2024 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Après une courte période de stabilité, le prix de la tomate a enregistré une nouvelle hausse au Maroc, atteignant jusqu’à 14 dirhams environ le kilo dans certaines villes comme Casablanca.

Nouvelle hausse des prix de la tomate au Maroc. Alors que le prix de ce produit très consommé par les Marocains ne dépassait pas 5 dirhams le kilo il y a quelques semaines, il a connu une forte augmentation ces derniers jours. À Casablanca par exemple, à la date du 8 mai 2024, les prix minimums de certains produits alimentaires et des viandes ont enregistré une hausse de 0,80 dirhams le kilo, et leur prix maximum de 2,80 dirhams le kilo, renseigne le bilan hebdomadaire des prix de gros des viandes, fruits et légumes.

À lire : Comment expliquer la flambée des prix de la tomate au Maroc ?

Ainsi, le prix du kilo de tomates varie entre 8,95 dirhams et 13,95 dirhams. Le prix d’une caisse de tomate, lui, peut s’établir à 250 dirhams. Cette hausse des prix peut s’expliquer « par divers facteurs, tels que les conditions météorologiques, l’offre et la demande, les coûts de production et de transport, ainsi que les politiques d’importation et d’exportation », explique un producteur de fruits et légumes à H24info, attribuant également cette tendance à la production limitée et l’insuffisance des quantités disponibles sur le marché.

Quant aux fruits, notamment les bananes, pommes et oranges locales et importées, leurs prix n’ont connu aucune hausse par rapport à la semaine précédente.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Prix - Agriculture

Aller plus loin

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Ramadan au Maroc : des tomates à 20 dirhams le kilo ?

Le prix de la tomate ronde a augmenté ces derniers jours. Cette tendance devrait se poursuivre à l’approche du ramadan.

Comment expliquer la flambée des prix de la tomate au Maroc ?

Hausse des prix, production, exportation, régulation du marché. Au Maroc, d’énormes défis s’imposent à la filière tomate.

Tomate au Maroc : production en chute, prix en hausse

Les producteurs de tomates rondes au Maroc alertent sur une baisse significative de la production et une inflation des prix. Voici leur explication.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Production de dattes : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour doubler sa production de dattes, en atteignant 300 000 tonnes par an, contre 149 000 tonnes en 2021.

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Le Maroc fait un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Premier ministre Ralph Gonsalves a annoncé que le Maroc fera un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Le Maroc manque de lait

Annoncée depuis plusieurs mois par les professionnels du secteur, la pénurie de lait a été confirmée par le gouvernement lors du point de presse hebdomadaire. Selon le porte-parole du gouvernement, la situation et due à plusieurs facteurs.

Pastèque et sécheresse : le casse-tête marocain

Faut-il continuer à produire de la pastèque rouge qui nécessite une importante quantité d’eau et épuise les sols, alors que le Maroc connaît la pire sécheresse depuis quatre décennies ? La question divise les producteurs, exportateurs et...