Le troisième meilleur pâtissier du monde est Marocain

17 octobre 2021 - 19h20 - France - Ecrit par : S.A

Avec l’équipe de France, le Franco-marocain Nabil Moudni, pâtissier en chef du Fournil Gascon, a terminé à la troisième place à la coupe du monde des pâtissiers à Lyon.

Déception pour Nabil Moudni. Alors qu’il convoitait la première place à la coupe du monde des pâtissiers avec l’équipe de France composée de Fabien Emery, champion d’Europe de sucre d’art, pâtissier de la maison Lenôtre à Paris, de Kevin Ollivier, pâtissier de l’Hôtel du Père Bise à Annecy (5 étoiles) et de Stéphane Glacier, ancien meilleur ouvrier de France et champion du monde des pâtissiers, le pâtissier en chef du Fournil Gascon a terminé à la troisième place.

« Quand tu participes, c’est pour gagner. Nous étions attendus parce que la France a laissé échapper le trophée depuis deux ans. Mais je ne lâcherai pas jusqu’à ce que j’obtienne une récompense importante », avait promis le représentant de la maison Réglat à Marmande.

À lire : Le meilleur boulanger de Paris est Maghrébin

Cet ancien capitaine de l’équipe du Maroc s’est fait une place dans le monde de la pâtisserie en France. Il est connu sur le circuit mondial de la pâtisserie et de la sculpture sur glace, sa spécialité. Naturalisé français, ce Franco-Marocain de 39 ans a été sélectionné parmi 55 candidats pour intégrer cette équipe de France. Heureux de participer à la coupe du monde des pâtissiers à Lyon, il n’a pas pu accomplir son rêve, celui de décrocher le titre de champion. Son équipe s’est hissée à la troisième place derrière l’Italie et le Japon, sur 22 pays en compétition.

Sujets associés : France - Lyon

Aller plus loin

Qui est Taieb Sahal, le meilleur boulanger de Paris ?

Taieb Sahal est sacré meilleur boulanger de Paris 2020. De déménageur à boulanger, la vie semble sourire à ce jeune Tunisien de 26 ans.

Le meilleur boulanger de Paris est Maghrébin

Makram Akrout, 42 ans, s’est vu attribuer le prix de la « meilleure baguette de Paris » samedi dernier. Une consécration pour cet ancien sans-papier tunisien et fils de boulanger.

Un pâtissier d’origine maghrébine réussit en France malgré le racisme ordinaire

Arrivé en France à l’âge de 6 ans, un homme d’origine algérienne donne vie à sa passion et réussit se frayer un chemin dans un pays où il côtoie le racisme. Il s’en sert comme...

Mauvaise nouvelle pour le Maghrébin sacré meilleur boulanger de Paris

Bien qu’il ait remporté le prix de « meilleure baguette de Paris » samedi dernier, Makram Akrout ne livrera pas l’Élysée pendant un an comme le veut la tradition.

Ces articles devraient vous intéresser :