Recherche

Les Américains soutiennent la préservation de la diversité du patrimoine culturel marocain

© Copyright : DR

9 octobre 2021 - 08h40 - Culture - Par: A.T

Dans le cadre du lancement d’un programme triennal financé par l’USAID pour le programme REMA, le Maroc et les États-Unis ont noué un partenariat pour la préservation de la diversité du patrimoine culturel du Royaume.

Signée par le Chargé d’Affaires de l’Ambassade des États-Unis, David Greene, et André Azoulay, Conseiller du Roi Mohamed VI, au « Bayt Dakira », cette alliance s’inscrit dans la politique de préservation et de partage des témoignages de l’histoire multiculturelle du Royaume.

D’un montant de 3 millions de dollars, ce projet va mettre la lumière sur diverses communautés dans cinq villes du Royaume à savoir Fès, Azrou, Marrakech, Essaouira et Tanger.

A lire : Oujda : le patrimoine architectural vandalisé

Rappelant l’importance que revêt la culture pour un pays, Greene a relevé que « la tolérance religieuse a toujours caractérisé l’histoire du Maroc, de l’accueil des réfugiés fuyant la péninsule ibérique à la fin du XVᵉ siècle, aux efforts de feu le roi Mohammed V pour protéger les Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. C’est également un élément essentiel du partenariat américano-marocain, construit et entretenu depuis plus de deux siècles ».

Et d’ajouter que « nous apprenons les uns des autres, y compris les meilleures pratiques pour commémorer et préserver l’héritage de la coexistence pacifique. »

Mots clés: France , Coopération , André Azoulay , Patrimoine

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact