L’USFP ne prend pas part au gouvernement PJD

5 décembre 2011 - 19h49 - Ecrit par : Jalil Laaboudi

Le Parti de l’Union Socialiste des Forces Populaires ne participe pas au gouvernement qui sera formé par Benkirane et choisit l’opposition. La décision adoptée dimanche à l’unanimité par le conseil national de l’USFP après de longues tractations, serait une nécessité politique en faveur de l’avancée démocratique du royaume, explique le parti de la rose dans un communiqué.

L’USFP renoue ainsi avec l’opposition après 13 ans au gouvernement. Pourtant le secrétaire général du PJD n’a pas tari d’éloges sur le parti socialiste depuis sa nomination par le Roi Mohammed VI à la tête du gouvernement, l’appelant ouvertement à rejoindre le futur gouvernement.

Le retour de l’USFP dans l’opposition est une obligation politique dans l’intérêt national, indique le même communiqué, pour qu’il soit fait une parfaite distinction entre les différentes formations politiques au pouvoir, ancrant ainsi au mieux une véritable alternance démocratique.

En plus de l’Istiqlal qui prend part au gouvernement islamiste, trois autres formations feraient également partie du prochain exécutif formé par le président du gouvernement Abdelilah Benkirane, le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS), le Mouvement Populaire (MP) et l’Union Constitutionnelle (UC), alors que l’USFP (39 sièges), rejoint le RNI (52 sièges) et le PAM (47 sièges) dans l’opposition.

Tags : Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) - Elections 2011

Nous vous recommandons

La construction d’un câble de 3800 km entre le Maroc et le Royaume-Uni se précise

La société britannique Xlinks, spécialisée dans les énergies renouvelables, s’active pour la construction du câble sous-marin de 3 800 km devant relier le Maroc au Royaume-Uni.

MRE : l’Espagne négocie avec le Maroc pour la reprise des liaisons maritimes cette année

Le président des ports de l’État, Álvaro Rodríguez Dapena, a assuré que la diplomatie espagnole travaille à trouver une solution concertée avec le Maroc pour la reprise des liaisons maritimes et l’organisation de l’Opération Marhaba cette...

Contraint d’annuler ses vacances au Maroc, il veut attaquer l’État français

Un homme a été contraint d’annuler ses vacances en famille au Maroc faute de passeport. En colère, il entend attaquer l’État français.

Espagne : un Marocain sort à coups de marteau les locataires de son appartement

Un Marocain, propriétaire d’un appartement situé dans le quartier Mas Iglesias à Reus (Tarragone), a expulsé jeudi à coups de marteau tous les locataires de l’immeuble.

Espagne : des Marocains risquent 160 ans de prison et 300 millions d’euros d’amende

Quinze membres d’un réseau de trafic de drogue arrêtés en octobre 2019, lors d’une opération menée à Algésiras, Huelva, Séville, Malaga, Grenade et Ceuta, seront fixés sur leur sort le 27 octobre prochain au tribunal provincial de Huelva. Le parquet a requis...

Aïd Al-Adha : l’arrivée massive des MRE devrait faire grimper les prix

Pour fêter l’Aïd Al-Adha, les Marocains devront faire face à une hausse du prix des bêtes destinées au sacrifice. Plusieurs raisons expliquent cette situation, dont l’arrivée massive des MRE cette année.

Le Maroc expulse des Espagnols

La police marocaine a expulsé ce samedi de l’aéroport de Laâyoune une délégation médico-légale qui est arrivée dans la ville de Boujdour, en provenance de Gran Canaria.

Le dirham avance face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,20 % face à l’euro et s’est déprécié de 0,34 % vis-à-vis du dollar américain au cours de la période allant du 1ᵉʳ au 07 juillet 2021. C’est ce qu’indiquent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Converti à l’islam, Thomas Partey se marie avec une Marocaine et change de prénom

L’international ghanéen et milieu de terrain d’Arsenal, Thomas Partey s’est marié avec sa petite amie marocaine — qui est à l’origine de sa conversion à l’islam — et change de prénom.

Škoda Auto augmente ses capacités de production au Maroc

La guerre russo-ukrainienne pousse le constructeur automobile tchèque Škoda Auto à augmenter ses capacités de production à Kénitra et à Tanger.