L’essai du vaccin AstraZeneca sur les enfants suspendu

8 avril 2021 - 06h00 - Monde - Ecrit par : A.P

Suite aux potentiels effets secondaires (thrombose) que le vaccin AstraZeneca produirait chez certaines personnes adultes, l’Université d’Oxford a décidé de suspendre son essai sur les enfants.

« Bien qu’il n’y ait aucun problème de sûreté dans l’essai clinique pédiatrique, nous attendons des informations supplémentaires de l’Agence britannique du médicament (MHRA) sur son examen de rares cas de thrombose/thrombocytopénie qui ont été rapportés chez des adultes, avant de procéder à d’autres vaccinations dans le cadre de l’essai », indique l’Université dans un communiqué.

Ces dernières semaines, plusieurs cas de thrombose (formation de caillots sanguins) ont été enregistrés chez certains patients qui ont reçu le vaccin de l’Université d’Oxford développé en partenariat avec AstraZeneca, ce qui a conduit à la suspension de ce vaccin par une quinzaine de pays européens dont le Royaume-Uni où sept personnes sur 30 cas sont décédées des suites de thrombose.

Pour le moment, le lien entre le vaccin AstraZeneca et les cas de thrombose n’est pas encore établi. Mais par mesure de prudence, certains pays comme l’Allemagne, la France, les Pays-Bas et le Canada, ont décidé de limiter l’inoculation de ce vaccin aux personnes âgées. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour sa part, considère que ce vaccin a beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients.

Sujets associés : Allemagne - France - Canada - Pays-Bas - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

AstraZeneca met à mal la campagne de vaccination au Maroc

Le Maroc, le Brésil et l’Arabie saoudite recevront en retard les prochaines livraisons d’AstraZeneca. Cette annonce a été faite par le Serum Institute of India (SII), fabricant...

L’Europe tourne peu à peu le dos à AstraZeneca

Le vaccin AstraZeneca est au cœur d’une nouvelle polémique au sein de l’Union européenne, et pourrait ne plus faire partie des commandes en vaccin des pays de cette zone. C’est...

Maroc : les assurances des responsables sanitaires sur le vaccin Astrazeneca

Alors que la polémique enfle autour de l’utilisation du vaccin britannique Astrazeneca, des responsables sanitaires marocains jouent la carte de l’assurance. Le centre national...

Le Maroc va-t-il suspendre le vaccin AstraZeneca ?

Après l’Allemagne, l’Italie et plusieurs autres pays européens, la France vient à son tour de suspendre, à titre préventif, l’utilisation du vaccin AstraZeneca contre le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Covid-19 au Maroc : la deuxième vague Omicron terminée

Au Maroc, la deuxième vague Omicron est terminée. Ceci après deux semaines consécutives de niveau de vigilance « vert faible » de la circulation du Covid-19 et le début de la phase post-vague ou la quatrième période intermédiaire.