France : la dépouille de Wissam El Yamni restituée après six mois

16 juin 2012 - 10h58 - France - Ecrit par : J.L

La dépouille de Wissan El Yamni, un franco-marocain de 30 ans mort après neuf jours de coma, suite à une interpellation musclée par deux policiers le 31 décembre dernier, a été rendue à sa famille pour être inhumée dimanche au Maroc.

Wissam El Yamni portait plusieurs lésions et fractures lors de son hospitalisation. Ses proches et ses amis qui réclament la vérité, dénoncent un meurtre.

D’après une autopsie préliminaire, le parquet avait estimé que sa mort avait été provoquée par une "compression des artères carotides" survenue dans le véhicule qui le ramenait au commissariat.

Une contre-autopsie, dont les résultats sont attendus en septembre prochain, sera déterminante pour l’information judiciaire ouverte contre les deux policiers, poursuivis pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner par personne dépositaire de l’autorité publique".

Dans son quartier à Clermont-Ferrand, ses amis sont toujours sous le choc. Pour eux, Wissam El Yamni était un garçon tranquille, sans histoires et apprécié de tous.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Procès - Homicide - Clermont Ferrand

Aller plus loin

Une victime marocaine du crash d’Ethiopian airlines rapatriée

Après le rapatriement de l’une des premières victimes du crash de l’avion de la Compagnie Ethiopian airlines, la dépouille de la seconde victime est attendue au Maroc dans les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...