France : Wissam El Yamni mort après un contrôle policier

12 janvier 2012 - 10h25 - France - Ecrit par : J.L

Wissam El Yamni, franco-marocain de 30 ans, aurait été violenté par deux policiers le 31 décembre dernier à Clermont-Ferrand. Dans le coma depuis, le jeune homme est décédé à l’hôpital lundi 9 janvier.

La victime aurait été plaquée à terre par deux policiers, puis menottée et aspergée de gaz lacrymogène, avant d’être emmenée au commissariat où elle aurait eu une crise cardiaque.

Plusieurs témoins oculaires de l’arrestation musclée de Wissam El Yamni, affirment que le jeune homme a été tabassé par la police lors de son interpellation. La police soutient de son côté que les quantités d’alcool, de cannabis et de cocaïne prélevées dans le sang de Wissam, seraient à l’origine de son arrêt cardiaque.

Marié et père d’une petite fille de trois ans, Wissam El Yamni présentait plusieurs lésions et fractures au moment de son arrivée à l’hôpital. Sa mort a provoqué un tollé en France où des émeutes ont éclatées depuis dans plusieurs quartiers.

Le parquet a ordonné une enquête judiciaire pour "coups et blessures volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Homicide - Clermont Ferrand

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...