Recherche

Belgique : campagne de dénigrement contre Zakia Khattabi

Zakia Khattabi

8 décembre 2019 - 20h00 - Monde

La campagne de dénigrement qu’organise la Nouvelle Alliance flamande (N-VA) contre la candidature de la députée écologiste Zakia Khattabi à la Cour constitutionnelle agace le parti Ecolo. Sa co-présidente, Rajae Maouane, a demandé au parti N-VA le retrait de cette campagne.

"Nous demandons donc le retrait de cette campagne, afin de permettre aux députées qui seront amenées à voter pour cette nomination de le faire sans pression extérieure, et d’ainsi garantir le respect et le bon fonctionnement de nos institutions", a écrit Rajae Maouane, co-présidente du parti écologiste sur Twitter.

Pour elle, ce n’est ni plus ni moins un procès public que fait la N-VA à la députée démocratiquement élue en raison de sa candidature à un poste de juge. "Ce parti s’attelle activement à museler une candidate parce que celle-ci a d’autres opinions", fustige-t-elle.

Après approbation en conseil des ministres de l’arrêté royal sur la nomination de la députée Yasmine Kherbache en tant que juge néerlandophone à la Cour constitutionnelle, le Sénat se prononcera vendredi prochain sur la candidature de la parlementaire Zakia Khattabi (Ecolo) pour un poste de juge francophone.

Seulement, la députée écologiste fait l’objet d’une campagne de dénigrement que la N-VA organise depuis quelques jours contre elle. Le sénateur Karl Vanlouwe (N-VA) relaie cette campagne sur les réseaux sociaux, laquelle appelle à "stopper Khattabi". Ce parti lutte pour qu’une "activiste qui fait obstruction à des décisions judiciaires ne soit élue" à la Cour constitutionnelle. En 2013, la députée s’était opposée à l’éloignement forcé d’un ressortissant tunisien à bord d’un vol de Tunis Air, rappelle quotidien De Standaard. Résultat : l’expulsion n’avait pas été menée à son terme.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact