Accusé de meurtre, Abdelali Hamieddine retourne au tribunal

24 mai 2022 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Poursuivi pour « homicide volontaire » contre l’étudiant Benaïssa Aït El Jid, tué en 1993, le dirigeant du parti de la justice et du développement (PJD), Abdelali Hamieddine est de nouveau cité à comparaître devant la cour d’appel de Fès ce mardi 24 mai.

Les faits se sont déroulés au mois de février de 1993 à l’université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès, où de violents affrontements entre les étudiants gauchistes et islamistes ont eu lieu. Dans la foulée, l’étudiant Benaissa Aït El Jid et son camarade Haddioui El Khammar avaient transmis les revendications estudiantines au doyen de l’université. Ensuite, ces deux étudiants montés dans un taxi direction quartier lirak. Ils n’arriveront pas à destination sans heurts. Leur véhicule a été caillassé et arrêté par une trentaine d’individus. Violemment agressé, immobilisé puis frappé à la tête par une bordure de trottoir, Aït El Jid succombera à ses blessures quelques jours plus tard. Un procès s’est ouvert en 1993. Plusieurs accusés dont Abdelali Hamieddine et le témoin Haddioui El Khammar ont écopé des peines de deux ans de prison ferme.

À lire : Fès : reprise du procès du PJDiste Abdelali Hamieddine

2016, nouveau rebondissement. Haddioui El Khammar incrimine deux autres étudiants et accuse le dirigeant du PJD d’avoir immobilisé par terre Ait EL Jid et d’avoir participé ainsi directement à son assassinat. Le juge d’instruction décide alors de poursuivre Abdelali Hamieddine pour complicité d’homicide volontaire. Des islamistes résidant dans le quartier Sidi Brahim non loin de la cité universitaire Dahr El Mahrez Hamieddine l’accusent également de complicité du meurtre de cet étudiant de gauche. Un procès s’ouvre ce mardi devant la Cour d’appel de Fès. La famille de la victime ne demande qu’une chose : « révéler les tenants et les aboutissements de l’assassinat de leur fils et punir tous les individus impliqués dans ce crime odieux », fait savoir le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia.

Sujets associés : Abdelali Hamiedine - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Fès - Droits et Justice

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : Abdelali Hamieddine poursuivi pour complicité de meurtre

La justice a décidé de rouvrir le dossier du membre du secrétariat du PJD Abdelali Hamieddine, qu’elle accuse de « complicité » de meurtre d’un étudiant en...

Affaire Aït El Jid : 14ᵉ report du procès du PJDiste Abdelali Hamieddine

Encore un autre report du procès d’Abdelali Hamieddine, parlementaire et l’un des dirigeants du Parti justice et développement (PJD), poursuivi pour le meurtre de l’étudiant de...

Fès : reprise du procès du PJDiste Abdelali Hamieddine

Le procès du PJDiste Abdelali Hamieddine, poursuivi pour complicité dans le meurtre en 1993, d’un jeune étudiant de gauche Benaissa Aït El Jid, reprend ce 23 novembre à la Cour...

France : voulant se faire justice lui-même, un Maghrébin se retrouve devant le tribunal

Le procès d’un père de famille et de ses trois amis s’ouvrira devant le tribunal correctionnel début 2023. Ils sont soupçonnés d’avoir roué de coups un adolescent de 16 ans, accusé...

Nous vous recommandons

Abdelali Hamiedine

Affaire Aït El Jid : 14ᵉ report du procès du PJDiste Abdelali Hamieddine

Encore un autre report du procès d’Abdelali Hamieddine, parlementaire et l’un des dirigeants du Parti justice et développement (PJD), poursuivi pour le meurtre de l’étudiant de gauche Mohamed Aït El Jid...

Fès : reprise du procès du PJDiste Abdelali Hamieddine

Le procès du PJDiste Abdelali Hamieddine, poursuivi pour complicité dans le meurtre en 1993, d’un jeune étudiant de gauche Benaissa Aït El Jid, reprend ce 23 novembre à la Cour d’appel de Fès. Reporté à de nombreuses reprises, l’heure a certainement sonné pour...

Accusé de meurtre, Abdelali Hamieddine retourne au tribunal

Poursuivi pour « homicide volontaire » contre l’étudiant Benaïssa Aït El Jid, tué en 1993, le dirigeant du parti de la justice et du développement (PJD), Abdelali Hamieddine est de nouveau cité à comparaître devant la cour d’appel de Fès ce mardi 24...

Parti de la Justice et du Développement (PJD)

Les autorités marocaines interdisent la politique dans les mosquées

Il est interdit aux mosquées de se mêler des querelles politiques. C’est ce qu’a affirmé cette semaine, le ministre des Habous, indiquant aux députés islamistes, ainsi qu’aux partis, qu’ils doivent éviter en cette veille des élections, de séduire les...

Elections : le gouvernement répond aux critiques du PJD

Le recours aux élections partielles en cas de vacance de siège dans les conseils territoriaux est une disposition «  légale  », estime le gouvernement en réponse à des critiques du Parti de la Justice et du développement...

Benkirane évoque les véritables causes de la déroute électorale du PJD

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD) revient sur la déroute électorale des islamistes aux élections du 8 septembre dernier et en évoque les véritables causes. Il appelle au retour aux fondamentaux du...

Il paie une amende de 10 000 dirhams en pièces de 50 centimes

Un militant associatif à Agadir, accusé d’avoir porté atteinte au Président du Conseil municipal de la ville, a tenu à s’acquitter de l’amende émise à son encontre, en petites pièces de 0,50 centimes et 1...

Elections 2021 : ça chauffe entre le PJD et le RNI

Des attaques virulentes de la part des militants du PJD à l’encontre d’Aziz Akhannouch, le président du Rassemblement national des indépendants, sont menées ces derniers jours sur les réseaux sociaux. La campagne électorale en vue des prochaines élections...

Fès

Fès : l’artisanat frappé de plein fouet

La pandémie du Covid-19 n’a pas ménagé l’économie de Fès-Meknès basée sur l’artisanat avec près de 124 000 emplois.

Quel vaccin le roi Mohammed VI a-t-il utilisé ?

Le roi Mohammed VI a donné le coup d’envoi de la campagne nationale de vaccination contre le Covid-19, jeudi 28 février, à Fès. Il s’est fait injecter le vaccin chinois Sinopharm.

Encore un réseau de faux tests-Covid-19 démantelé au Maroc

Les services de la police judiciaire de Fès ont réussi à démanteler un réseau de faux tests-Covid-19 dirigé par un faux reporter-photographe. Ce dernier et l’employée d’une clinique privée ont été arrêtés. L’enquête se...

Fès-Meknès : la grêle fait de gros dégâts

La violente tempête de grêle qui s’est abattue sur la région de Fès-Meknès a occasionné de gros dégâts. Plus 9 000 ha ont été affectés, causant d’énormes pertes pour les exploitants agricoles.

Transavia annonce un nouveau vol vers le Maroc

Transavia France s’apprête à lancer, cet été, une nouvelle liaison entre Bastia et Fès. Ces vols de la low-cost française seront opérés du 3 juillet au 11 septembre 2021 en Boeing 737-800 de 189 sièges.

Droits et Justice

Maroc : les associations satisfaites d’un jugement sur la violence psychologique contre une femme

L’Association démocratique des femmes du Maroc salue le jugement rendu récemment par le tribunal de première instance de Fès, qui a condamné la violence psychologique exercée par deux individus sur une jeune fille. Pour l’association, cette décision de la...

Ikea Maroc condamnée

Pour n’avoir pas honoré ses engagements contractuels, IKEA Maroc est condamnée à verser des dommages et intérêts à l’un de ses clients marocains. C’est une décision du tribunal de première instance de...

Espagne : la justice s’intéresse au fils de Brahim Ghali

Le juge du tribunal de Saragosse, Rafael Lasala, en charge de l’affaire Ghali en Espagne, vient d’ouvrir une enquête sur les conditions d’obtention d’un titre de séjour par Luali Brahim Sid El Mustafa, son fils, qui l’accompagnait le 18 avril...

Belgique : début du procès de Mokhtar Ammari, accusé d’avoir tué sa femme

Le procès de Mokhtar Ammari, un Marocain de 57 ans accusé d’avoir tué son épouse dans un appartement à Fleuron, s’est ouvert lundi 26 avril devant la cour d’assises de Liège. Sa défense estime qu’il n’a pas prémédité le meurtre de Fatima Khayer (48 ...

Grosse saisie de drogue à Al Hoceima

Le service régional de la police judiciaire à Al Hoceima a déjoué tôt ce jeudi, une tentative de trafic international de drogue, qui s’est soldée par la saisie d’une tonne et 216 kg de résine de cannabis (chira) et l’arrestation d’un...