Accusé de meurtre, Abdelali Hamieddine retourne au tribunal

24 mai 2022 - 13h40 - Ecrit par : A.S

Poursuivi pour « homicide volontaire » contre l’étudiant Benaïssa Aït El Jid, tué en 1993, le dirigeant du parti de la justice et du développement (PJD), Abdelali Hamieddine est de nouveau cité à comparaître devant la cour d’appel de Fès ce mardi 24 mai.

Les faits se sont déroulés au mois de février de 1993 à l’université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès, où de violents affrontements entre les étudiants gauchistes et islamistes ont eu lieu. Dans la foulée, l’étudiant Benaissa Aït El Jid et son camarade Haddioui El Khammar avaient transmis les revendications estudiantines au doyen de l’université. Ensuite, ces deux étudiants montés dans un taxi direction quartier lirak. Ils n’arriveront pas à destination sans heurts. Leur véhicule a été caillassé et arrêté par une trentaine d’individus. Violemment agressé, immobilisé puis frappé à la tête par une bordure de trottoir, Aït El Jid succombera à ses blessures quelques jours plus tard. Un procès s’est ouvert en 1993. Plusieurs accusés dont Abdelali Hamieddine et le témoin Haddioui El Khammar ont écopé des peines de deux ans de prison ferme.

À lire : Fès : reprise du procès du PJDiste Abdelali Hamieddine

2016, nouveau rebondissement. Haddioui El Khammar incrimine deux autres étudiants et accuse le dirigeant du PJD d’avoir immobilisé par terre Ait EL Jid et d’avoir participé ainsi directement à son assassinat. Le juge d’instruction décide alors de poursuivre Abdelali Hamieddine pour complicité d’homicide volontaire. Des islamistes résidant dans le quartier Sidi Brahim non loin de la cité universitaire Dahr El Mahrez Hamieddine l’accusent également de complicité du meurtre de cet étudiant de gauche. Un procès s’ouvre ce mardi devant la Cour d’appel de Fès. La famille de la victime ne demande qu’une chose : « révéler les tenants et les aboutissements de l’assassinat de leur fils et punir tous les individus impliqués dans ce crime odieux », fait savoir le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia.

Tags : Abdelali Hamiedine - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Fès - Droits et Justice

Aller plus loin

Fès : reprise du procès du PJDiste Abdelali Hamieddine

Le procès du PJDiste Abdelali Hamieddine, poursuivi pour complicité dans le meurtre en 1993, d’un jeune étudiant de gauche Benaissa Aït El Jid, reprend ce 23 novembre à la Cour...

Affaire Aït El Jid : 14ᵉ report du procès du PJDiste Abdelali Hamieddine

Encore un autre report du procès d’Abdelali Hamieddine, parlementaire et l’un des dirigeants du Parti justice et développement (PJD), poursuivi pour le meurtre de l’étudiant de...

Maroc : Abdelali Hamieddine poursuivi pour complicité de meurtre

La justice a décidé de rouvrir le dossier du membre du secrétariat du PJD Abdelali Hamieddine, qu’elle accuse de « complicité » de meurtre d’un étudiant en...

Nous vous recommandons

De riches Marocains ciblés par des réseaux criminels en Espagne

La Garde civile d’Algésiras a procédé au démantèlement d’un réseau criminel spécialisé dans le kidnapping de riches marocains résidant en Espagne, exigeant de leurs familles le paiement de fortes rançons.

Un chef militaire du Polisario tué par un drone marocain

Le commandant de la cinquième région militaire du Front Polisario aurait été tué dimanche lors d’une attaque marocaine par drone, laquelle aurait également blessé une autre personne.

Les États-Unis derrière le changement de position de l’Espagne sur le Sahara

La décision du gouvernement espagnol de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara aurait été soufflée par les États-Unis, un partenaire historique et privilégié du Maroc.

Un Franco-marocain veut investir dans l’immobilier au Portugal (240 appartements)

Lahoucine Aourik, homme d’affaires Franco-marocain compte investir dans un grand projet immobilier dont Kronos Homes, un promoteur immobilier espagnol, est l’initiateur.

Hamza Hossaini abandonne le Maroc pour les Pays-Bas

L’athlète marocain Hamza Hossaini, champion arabe en 2016 et 2018 et qui a également fini 3ᵉ aux Mondiaux de Paris en 2018, a décidé de concourir pour les Pays-Bas. Il a déclaré que la fédération marocaine de gymnastique ne lui a laissé que le choix de changer...

Mauvaise surprise pour les habitants de Marrakech

Plusieurs centres commerciaux de la ville de Marrakech ont décidé de faire payer leur parking aux clients. Cette mesure dénoncée par un collectif de citoyens, qui réclament l’intervention des autorités.

Ursula Von der Leyen s’exprime sur les relations Maroc - Union européenne

Les relations stratégiques entre le Maroc et l’Union européenne sont d’une grande importance, a affirmé samedi, la présidente de la Commission européenne. Ursula Von der Leyen a notamment souligné la considération mutuelle et le respect des engagements...

Gazoduc : l’Algérie ferme le robinet au Maroc

L’Algérie vient de mettre fin au suspense. Elle a décidé de ne pas renouveler le gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc dont le contrat vient à expiration le 31 octobre, fermant ainsi le robinet à son voisin de...

De nouvelles révélations sur l’affaire du Dr Hassan Tazi

L’affaire du Dr Hassan Tazi, célèbre chirurgien casablancais, placé en détention provisoire à la prison d’Oukacha pour traite d’êtres humains et abus de faiblesse, n’a pas fini de livrer ses secrets.

Face à la pénurie de main-d’œuvre, la France recrute au Maroc

Certains professionnels du tourisme en France font face à une pénurie inédite de main-d’œuvre. En désespoir de cause, ils se tournent vers le Maroc et d’autres pays pour augmenter leur chance de recruter.