Abdellah Bouanou prend la tête du groupe parlementaire du PJD

11 octobre 2021 - 23h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le PJD a désigné Abdellah Bouanou à la présidence du groupe parlementaire du parti. Il pilotera le groupe de 13 députés à la Chambre des représentants.

Ce choix a été approuvé samedi par les instances du parti lors d’une réunion extraordinaire présidée par Saad Dine El Othmani, indique un communiqué de la formation islamiste, ajoutant qu’il succède ainsi à Mustapha Ibrahimi qui a dirigé le groupe pendant deux ans.

Lors de ce conclave, les responsables du PJD ont passé en revue les derniers développements politiques nationaux ainsi que différentes affaires d’ordre organisationnel, ajoute la note.

A lire : Mustapha Ramid, prochain secrétaire général du PJD ?

Un volet a été consacré à l’appropriation des directives royales contenues dans le discours inaugural de la nouvelle session parlementaire. Le parti de la Lampe a réaffirmé son adhésion et a appelé ses élus à œuvrer, dans un esprit de solidarité nationale, à la réussite des défis nationaux.

Sujets associés : Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Abdellah Bouanou - Parlement marocain

Aller plus loin

Chambre des conseillers : le PJD sanctionne ses élus

Les trois conseillers du Parti de la justice et du développement (PJD) qui n’ont pas voulu démissionner de la deuxième chambre, conformément aux injonctions des dirigeants du...

Encore un coup d’éclat de la part du PJD

Dans un communiqué, le Secrétariat général du Parti Justice et Développement (PJD) a appelé ses trois membres déclarés gagnants aux élections de la Chambre des conseillers, à...

Les salafistes ou l’autre cause de la défaite historique du PJD

Outre les causes évoquées jusque-là, la déroute du Parti de la Justice et du Développement (PJD) aux élections du 8 septembre dernier s’explique aussi par le fait que les...

Mustapha Ramid, prochain secrétaire général du PJD ?

Au bord de l’implosion, les islamistes du PJD sollicitent l’ex-ministre des droits de l’Homme Mustapha Ramid pour prendre les rênes du parti. L’homme est connu pour son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Port d’armes : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le gouvernement fait du contrôle des armes à feu une priorité. Dans ce sens, il a adopté un projet de loi pour répondre aux défis actuels et aux mutations sociales et technologiques. Ce projet est déjà sur la table du Parlement.

Le PJD en colère contre le nouveau Code de la famille

Le parti de la justice et du développement (PJD) dirigé par Abdelilah Benkirane, affiche son opposition à la réforme du Code de la famille. Du moins, pour certaines propositions.

Maroc : le débat sur l’interdiction de TikTok s’invite au parlement

Plusieurs députés marocains appellent à l’interdiction de TikTok au Maroc. Ils s’inquiètent de la qualité des contenus publiés sur ce réseau social chinois qui, selon eux, constitue un danger pour la jeunesse.

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Maroc : une centaine de nouveaux trains à acquérir

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé l’acquisition progressive de 100 nouveaux trains fabriqués localement, et ceci dans les 10 prochaines années.

Maroc : une taxe de 30% sur les « Iphone »

Les députés de la majorité parlementaire désapprouvent l’augmentation de 2,5 % à 30 % des droits de douane sur les smartphones importés, prévue dans le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Certains plaident pour une taxe sur les téléphones de luxe,...

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.