De graves accusations d’un prédicateur égyptien envers le Maroc

23 août 2022 - 17h40 - Ecrit par : S.A

Réagissant à l’appel d’Ahmed Raissouni, président de l’Union internationale des oulémas musulmans (UIOM), à marcher sur Tindouf, le prédicateur égyptien Wagdey Ghoneim a accusé le Maroc d’avoir envoyé des milliers de soldats combattre aux côtés d’Israël contre la Palestine. De quoi soulever de vives polémiques.

« Raissouni veut déclencher une guerre entre les peuples d’Algérie, de Mauritanie et du Maroc », a affirmé le prédicateur égyptien dans une vidéo publiée la semaine dernière en réaction à l’appel du prédicateur marocain de marcher sur Tindouf et au fait qu’il a qualifié « d’erreur » l’existence de la Mauritanie, qui selon lui devrait être rattachée au Maroc. Wagdey Ghoneim a profité de cette occasion pour porter de graves accusations contre le Maroc dont il critique la normalisation des relations avec l’Etat hébreu. Le royaume « a récemment envoyé un bataillon » de 30 000 soldats pour combattre aux côtés d’Israël contre les Palestiniens, a affirmé Wagdey Ghoneim.

À lire : Réaction de la Mauritanie suite aux déclarations d’Ahmed Raïssouni

Des propos qui n’ont pas manqué de faire réagir les internautes. « Wagdy semble être inoccupé. Il a fermé les yeux sur la normalisation de l’Égypte avec Israël et aussi sur les problèmes internes de son pays... et a décidé de parler de Raissouni sans tenir compte de la position [de l’Algérie] d’abriter et d’armer le Front Polisario », commente un internaute. Selon le journaliste et analyste politique algérien Oualid Kebir, il est impossible de voir le Maroc envoyer des soldats pour tuer ses frères en Palestine. « Personne ne peut croire que le Maroc a envoyé un bataillon pour lutter contre les Palestiniens », a-t-il ajouté.

À lire : Hafid Derradji critique la sortie d’Ahmed Raïssouni

Depuis le rétablissement de ses relations, le Maroc, dont le roi Mohammed VI préside le comité Al-Qods, n’a pas cessé de manifester son soutien à la Palestine. Il a récemment appelé « à éviter davantage d’escalade et à rétablir le calme » à la suite de la grave détérioration de la situation dans la bande de Gaza.

Tags : Egypte - Israël - Palestine - Tindouf - Ahmed Raïssouni - Normalisation Maroc Israël

Aller plus loin

Frappes israéliennes sur Gaza : des Marocains dénoncent « la neutralité » gouvernement

Le Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation a organisé un sit-in dimanche à Casablanca, au cours de laquelle il a dénoncé la position « neutre » de la...

L’Algérie exige le départ d’Ahmed Raïssouni de la tête de l’UIOM

L’Algérie ne pardonne pas à Ahmed Raïssouni, président de l’Union internationale des oulémas musulmans (UIOM), d’avoir appelé à marcher sur Tindouf. L’Association des oulémas musulmans...

Hafid Derradji critique la sortie d’Ahmed Raïssouni

En Algérie, l’appel du prédicateur marocain, Ahmed Raïssouni, président de l’Union internationale des oulémas musulmans (UIOM), à marcher sur Tindouf continue de faire des vagues. Le...

Réaction de la Mauritanie suite aux déclarations d’Ahmed Raïssouni

L’Association des Oulémas mauritaniens, des partis politiques et des parlementaires ont réagi aux propos tenus par le prédicateur marocain, Ahmed Raïssouni, président de l’Union...

Nous vous recommandons

France : refoulé d’un Airbnb car Maghrébin (vidéo)

Sebti Bouadjadja, un entrepreneur de Mulhouse affirme que lui et sa famille ont été victimes de racisme le jour de Noël de la part d’une propriétaire, après avoir réservé un appartement pour quatre personnes auprès de la plate-forme Airbnb et dont l’accès...

Achraf Hakimi et Hiba Abouk font sensation au festival de Cannes

L’international marocain Achraf Hakimi et son épouse Hiba Abouk étaient présents au festival de Cannes mardi 24 mai 2022.

Fusillade à Marrakech : le Maroc demande l’extradition d’un Maroco-néerlandais

Le Maroc a fait une nouvelle demande d’extradition pour Achraf B., accusé d’être lié à la fusillade du café La Créme à Marrakech en 2017. Le suspect est actuellement incarcéré aux Pays-Bas.

Bloqués en France, des dizaines de saisonniers marocains appellent à l’aide

Une soixantaine de saisonniers marocains se retrouvent bloqués en France à cause des restrictions sanitaires. Un responsable associatif appelle les autorités marocaines à faciliter leur rapatriement vers le...

Meilleurs salaires : Achraf Hakimi parmi les plus élevés

L’international marocain et latéral droit du PSG Achraf Hakimi figure parmi les neuf footballeurs africains les mieux payés en 2022.

Arkadiusz Wrzosek, adversaire de Badr Hari, retiré du classement Glory

Glory, la première ligue mondiale de kickboxing, a retiré le Polonais Arkadiusz Wrzosek de son classement à cause des affrontements qui ont eu lieu dans la Trixxo Arena à Hasselt, en Belgique, lors de son combat face au champion marocain Badr Hari le 19...

Aéroport de Tours : des voyageurs empêchés de prendre l’avion pour Marrakech

L’aéroport de Tours a refusé l’embarquement à 55 passagers de Ryanair qui devaient rallier Marrakech à cause de l’absence de vaccination et de motif impérieux. Entre incompréhension et colère, des voyageurs ont tenté de forcer...

Près de 4 000 MRE avec véhicules ont embarqué sur les premiers ferries pour le Maroc

Environ 4 000 voyageurs et 922 véhicules ont embarqué lundi à bord des premiers bateaux autorisés à transporter des passagers avec véhicules depuis les ports d’Algésiras et de Tarifa à destination de Tanger...

Enfin une solution pour les Français vaccinés au Maroc

Les Français résidant à l’étranger et qui ont reçu deux doses d’un vaccin non reconnu par l’UE, comme au Maroc, mais homologué par l’OMS, peuvent pousser un ouf de soulagement. Réunies en Conseil de défense mercredi, les autorités ont décidé qu’ls bénéficieront...

Le groupe français Egis s’installe au Maroc

Le groupe Egis, spécialiste français du conseil et de l’ingénierie de la construction, a choisi le Maroc pour son premier siège en Afrique. L’inauguration de cette antenne est prévue le 6 octobre prochain à...