Sous pression, Ahmed Raissouni démissionne de l’UIOM

28 août 2022 - 22h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le prédicateur marocain Ahmed Raïssouni a démissionné de la tête de l’Union internationale des oulémas musulmans (UIOM), en raison de la polémique née autour de son appel à marcher sur Tindouf.

« Me tenant à mes positions et opinions fermes et intransigeantes, et afin d’exercer ma liberté d’expression sans conditions ni pression, j’ai décidé de présenter ma démission de la présidence de l’Union internationale des oulémas musulmans », a écrit le prédicateur marocain dans un message diffusé ce dimanche 28 août 2022.

À lire : L’Algérie exige le départ d’Ahmed Raïssouni de la tête de l’UIOM

Cette démission fait suite à sa récente déclaration polémique. Ahmed Raïssouni avait affirmé que le peuple marocain est prêt à marcher sur Laayoune et Tindouf. « Il est prêt à y rester des semaines entières. […] Le Maroc doit redevenir comme avant la colonisation européenne, dont la Mauritanie ne faisait pas partie », a-t-il ajouté. Des propos qui ont suscité des réactions en Algérie mais aussi en Mauritanie. Certains prédicateurs algériens ont même appelé à sa démission de la tête de l’UIOM.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Sahara Marocain - Tindouf - Ahmed Raïssouni

Aller plus loin

Hafid Derradji critique la sortie d’Ahmed Raïssouni

En Algérie, l’appel du prédicateur marocain, Ahmed Raïssouni, président de l’Union internationale des oulémas musulmans (UIOM), à marcher sur Tindouf continue de faire des...

L’Algérie exige le départ d’Ahmed Raïssouni de la tête de l’UIOM

L’Algérie ne pardonne pas à Ahmed Raïssouni, président de l’Union internationale des oulémas musulmans (UIOM), d’avoir appelé à marcher sur Tindouf. L’Association des oulémas...

Réaction de la Mauritanie suite aux déclarations d’Ahmed Raïssouni

L’Association des Oulémas mauritaniens, des partis politiques et des parlementaires ont réagi aux propos tenus par le prédicateur marocain, Ahmed Raïssouni, président de l’Union...

Ahmed Raissouni se retire définitivement de l’UISM

Après avoir démissionné de la présidence de l’Union internationale des savants musulmans (UISM), Ahmed Raissouni a annoncé son retrait définitif de l’organisation.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Marathon des sables : le Marocain Rachid El Morabity vise un 10ᵉ titre

Le Marocain Rachid El Morabity, 9 fois vainqueur du Marathon des sables, l’un des plus difficiles au monde, vise une dixième victoire de cette course qui démarre ce dimanche.

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?