Affaire Pegasus : Israël contredit les accusations d’espionnage contre le Maroc

28 décembre 2021 - 13h00 - France - Ecrit par : S.A

Yaïr Lapir, ministre israélien des Affaires étrangères assure que personne n’a écouté le téléphone du président français Emmanuel Macron à l’aide du logiciel Pegasus. De quoi contredire les accusations d’espionnage contre le Maroc.

« Personne n’a écouté le téléphone du président Macron », a déclaré le chef de la diplomatie israélienne dans une interview accordée au journal Le Monde, l’un des 17 journaux à l’origine des révélations de l’affaire Pegasus. Forbidden Stories et ses partenaires ont accusé le service de renseignement marocain d’avoir utilisé le logiciel israélien Pegasus pour espionner notamment le chef de l’État français. « Le président Macron est un leader inspirant, un vrai ami d’Israël, mais aussi l’un de mes amis personnels. Il est l’un des leaders européens les plus engagés et les plus fermes face à l’antisémitisme. Nous n’aurions jamais fait quoique ce soit qui puisse lui nuire », a affirmé Yaïr Lapid.

À lire : Affaire Pegasus : la France va examiner les plaintes déposées par le Maroc

Il a tenu à préciser que NSO group est une compagnie privée. « Mais nous avons fait de notre mieux pour découvrir ce qu’il s’est passé, et autant qu’il soit possible de le dire, personne n’a écouté le téléphone du président (français). Cela est conforme à la licence [d’exportation délivrée par l’Etat israélien à NSO] : le programme ne peut être utilisé que pour lutter contre des organisations terroristes et des crimes graves, et nous espérons que ces termes ont été respectés », a-t-il souligné.

À lire : Espionnage via Pegasus : le Maroc affirme ne pas avoir obtenu des preuves

Interrogé sur un éventuel retrait de la licence aux autorités marocaines — le Maroc a toujours nié avoir utilisé le logiciel Pegasus-, le chef de la diplomatie israélienne explique : « Cette licence est très stricte. Nous avons exposé tout le matériel que nous avions aux autorités françaises. Et nous nous sommes assurés que chacun comprenne la différence entre une compagnie privée et une compagnie gouvernementale. »

Depuis l’éclatement de l’affaire d’espionnage via Pegasus, le Maroc a demandé à Amnesty International et Forbidden Stories de lui transmettre les preuves des accusations d’espionnage contre lui. À ce jour, les autorités marocaines affirment n’avoir obtenu la moindre preuve.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Israël - Espionnage - Emmanuel Macron

Aller plus loin

Le télépone d’Arnaud Montebourg espionné, le Maroc pointé du doigt

Le téléphone portable d’Arnaud Montebourg, ancien ministre de François Hollande, a été infecté par Pegasus en 2019. Déjà accusé d’avoir utilisé ce logiciel israélien pour...

Affaire Pegasus : des personnalités dénoncent l’acharnement des médias français contre le Maroc

Julien Dray, membre du Conseil national du Parti socialiste français et l’avocat et essayiste Gilles-William Goldnadel dénoncent l’acharnement des médias français contre le...

Pegasus : le Maroc sollicite un spécialiste reconnu de l’analyse numérique

Accusé d’espionner des personnalités étrangères, le Maroc multiplie les actions pour démonter ces accusations qualifiées de « complot contre la stabilité du royaume ». Après les...

Réaction du Maroc suite aux nouvelles accusations d’espionnage

Amnesty international a une fois de plus accusé le Maroc d’avoir utilisé le logiciel Pegasus pour espionner des journalistes, des patrons de presse, des militants des droits de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Visite de Macron au Maroc : Rabat contredit Paris

La visite du président français Emmanuel Macron au Maroc, évoquée par la cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna, dans une interview, « n’est pas à l’ordre du jour et n’est pas programmée », a affirmé une source gouvernementale marocaine à...

Une lettre particulière d’Amine et de Yasmine à Emmanuel Macron

Dans une correspondance, Amine et Yasmine, deux enfants de huit ans expriment des inquiétudes quant à l’avenir de Casino Saint-Étienne où travaillent leurs parents et demandent au président de la République française Emmanuel Macron de sauver le groupe.

Emmanuel Macron prépare une visite officielle au Maroc

La relation entre la France et le Maroc, après une période de tensions, semble se diriger vers un apaisement et cela pourrait même aboutir à la visite au royaume du président Emmanuel Macron très prochainement.

Emmanuel Macron écrit au roi Mohammed VI

À l’occasion de la Fête de la Jeunesse, le Roi Mohammed VI a reçu les chaleureuses félicitations d’Emmanuel Macron.